Les Îles Samoa seront bientôt autonomes en énergie grâce à Tesla

Les iles Samoa, un archipel du Pacifique (Polynésie), se sont fixé pour objectif de se fournir en électricité à hauteur de 100% en l’espace de sept ans. Pour y arriver, l’archipel s’est associé à Tesla pour réussir sa transition énergétique. Afin de prouver sa volonté de soutenir les îles Samoa dans cette transition, Tesla a publié une vidéo le 23 juillet 2018 dans lequel il explique comment il compte aider l’archipel.

Tesla fournira aux iles Samoa des Tesla Powerpack qui feront office d’espace de stockage et de système automatisé capable de distribuer de l’électricité aux quelque 250 000 habitants de l’archipel.

Ce projet n’est pas sans rappeler celui de la plus grande centrale virtuelle du monde installée en Australie-Méridionale.

Un système de batteries et un logiciel pourront contrôler la batterie et les centrales des Tesla Powerpack afin de résoudre les problèmes liés à la fiabilité partielle du réseau.

Du diesel à l’électricité renouvelable

Les îles Samoa ont toujours été dépendant du diesel qui est cher et très polluant. D’après les chiffres, l’archipel a consommé plus de 95 millions de litres de diesel en 2012.

Face aux menaces liées au réchauffement climatique, il a opté pour l’électricité renouvelable et a entamé une transition énergétique.

Depuis, les îles Samoa ont migré lentement mais surement vers les énergies renouvelables en installant il y a peu cinq centrales solaires, un parc éolien et une centrale hydraulique. Malgré les efforts combinés de l’archipel, cela ne permet pas de garantir une fiabilité totale en termes d’efficacité même si aujourd’hui, ces énergies propres couvrent la moitié des besoins en électricité des iles Samoa.

Tesla vient à la rescousse

Pour résoudre ce problème, les ingénieurs de Tesla ont apporté leur expertise : « Le réseau s’est développé au point que l’énergie solaire peut fournir plus de la moitié de la demande globale des îles, mais l’efficacité du réseau pose encore des problèmes. » explique Jeffrey Brian Straubel, directeur technique chez Tesla.

C’est pour cela qu’ils ont développé le système de batterie et le logiciel : « Si un gros nuage couvre l’ile et masque le soleil, on peut contrôler les batteries pour qu’elles compensent ce manque d’énergie temporaire. Ceci pour éviter de devoir activer le générateur ou de le laisser en marche alors que nous n’en avons pas besoin. »

Les batteries de Tesla ont été installées au début de l’été et l’archipel ne souffre plus de coupures d’électricité.

Mots-clés insolitetesla