Les informations bancaires essentielles de 29.000 employés de Facebook se sont faits dérober

Récemment, plus précisément le mois dernier, un voleur a dérobé des disques durs contenant des informations personnelles et bancaires des 29 000 salariés de Facebook. Il ne s’agit pas d’un piratage, car les disques durs en questions se trouvaient dans le véhicule d’un employé des ressources humaines de la célèbre firme.

Actuellement, l’identité du malfaiteur reste encore inconnue. En tout cas, ce qui est sûr c’est que des informations personnelles et bancaires de 29.000 employés sont désormais entre les mains du malfaiteur (noms, numéros de compte, derniers chiffres du numéro de la carte sécu…). Ce vol met ainsi en danger les données concernant tout autant d’anciens comme d’actuels employés de la boîte.

Crédits Pixabay

Pour rassurer ses utilisateurs, un porte-parole de Facebook a déclaré que cet incident n’impliquait que les employés de la société. Quant aux employés qui ont été victimes, ils ont été avisés de ce problème par le biais d’un email, vendredi dernier.

Facebook mène son enquête face à ce grave incident

Selon les informations relayées par Bloomberg, le propriétaire de la voiture qui s’est fait cambrioler appartient aux services financiers de la société et n’a pas respecté les règles en sortant les disques durs des locaux. Celui-ci a mis les disques durs en question dans un sac pour ensuite les laisser dans son véhicule.

Par première mesure de sécurité, Facebook a informé les employés concernés par voie d’email concernant cet incident et met à leur disposition les aides nécessaires dans le cas où leur identité serait falsifiée. La société avait également déclaré dans un communiqué qu’elle travaillait avec les autorités afin de résoudre cette affaire.

Toujours d’après Facebook, cet acte n’a pas été spécifiquement orchestré dans le but de dérober des informations appartenant aux salariés. Selon les déclarations, l’auteur du délit aurait en effet plutôt pensé dérober des outils informatiques.

Malgré les explications de l’employé, la situation reste floue

Facebook a déclaré avoir pris des mesures afin de sanctionner le propriétaire de la voiture qui s’est fait cambrioler, car l’individu a outrepassé les mesures de sécurité de l’entreprise en ayant fait sortir les disques durs des locaux des services financiers. Une action qui reste pour le moins étrange.

Même si aucune utilisation frauduleuse de ces données n’a encore été signalée, on peut quand même dire que ces fuites, de sérieux risques d’abus sont à prévoir. Néanmoins, Facebook insiste sur le fait qu’aucune donnée d’utilisateur de la plateforme n’a été impliquée lors de ce vol.

Mots-clés crimefacebook