Les ingénieurs du MIT travaillent sur une lentille fish-eye …totalement plate

En collaboration avec des chercheurs de l’Université du Massachusetts Lowell, les ingénieurs du MIT sont en train de mettre au point une lentille basée sur la technologie « fish-eye ».

Contrairement à ce qui se fait actuellement, cette lentille ne présentera pas la courbure caractéristique reconnaissable des optiques « fish-eye », et sera entièrement plate. D’ailleurs, c’est cette courbure qui donne aux images prises avec les optiques fish-eye cet aspect bombé aisément reconnaissable.

Photo de Robert Nathan Garlington. Crédits Pixabay

Cette invention est donc une grande avancée, car pour la première fois, une image panoramique de très haute qualité, couvrant un angle de champ de 180°, a pu être prise, grâce à cette lentille plate. Une trouvaille ouvrant la voie à une utilisation dans de nombreux champs d’applications, dont la photographie, la vidéo, et même dans le domaine de l’imagerie médicale.

Des techniques de pointe pour concevoir cette lentille à très grand angle

Pour concevoir cette lentille plate à très grand angle de champ, les ingénieurs ont modelé une mince plaque de verre sur une surface parsemée de structures microscopiques en trois dimensions. Et pour que la lumière incidente puisse être parfaitement captée, les chercheurs ont minutieusement calculé le positionnement de tous les éléments.

Les chercheurs appellent ce concept « metalens » (métalentille si vous voulez). Ainsi, différentes caractéristiques microscopiques peuvent appliquées aux structures 3D indiquées plus haut, afin d’offrir les spécificités optiques attendues. Et ce, sans avoir recours à des changements de conception macroscopique.

Pour le moment, cette lentille est spécialement conçue pour fonctionner avec la partie rouge du spectre lumineux. Mais elle peut être revisitée afin de l’adapter à la lumière visible ou à d’autres longueurs d’onde spécifiques, les ingénieurs du MIT ont tenu à préciser ce détail.

Cette lentille ouvre la voie à de nombreuses perspectives dans divers domaines

Selon les chercheurs, cette lentille plate facilitera grandement la conception de caméras grand-angle qui est actuellement particulièrement coûteuse et compliquée. Le domaine de la photographie pourra également en bénéficier, notamment les appareils photo des terminaux mobiles qui ne peuvent pas accueillir des optiques « fish-eye », bien trop volumineux.

La capture d’une image à 180° sera toutefois aussi utile pour de nombreux domaines qui n’ont rien à voir avec la photographie. Cette lentille grand-angle totalement plate pourra ainsi être d’une grande aide dans l’imagerie médicale ou les programmes de visionnage par ordinateur.

Les ingénieurs du MIT travaillent sur une lentille fish-eye …totalement plat. Crédits MIT / Massachussets University Lowell

Mots-clés ingéniérieoptique