Les iPhone 13 feraient finalement l’impasse sur les appels par satellite

Les iPhone 13 ont fait couler beaucoup d’encre en début de semaine suite à la publication d’un rapport signé de la main de Ming-Chi Kuo. Un rapport indiquant en substance que les nouveaux smartphones Apple seront capables de passer des appels par satellite.

Si cette rumeur a déclenché autant de réactions, c’est pour une raison finalement assez simple. En offrant cette fonction à leurs utilisateurs, les iPhone 13 s’assuraient de rester fonctionnels en toute occasion et depuis n’importe quel endroit du globe.

L'iPhone 12 Mini en violet
Crédits Apple

Même depuis les endroits les plus isolés, ou encore les zones blanches.

A lire aussi : iPhone 13 : une rumeur qui ne va pas plaire à tout le monde

Les appels par satellite pour les iPhone 13 ?

Pour appuyer son propos, Ming-Chi Kuo a indiqué que la firme avait l’intention d’utiliser à bord de ses iPhone 13 une version personnalisée du Qualcomm X60. Une version prenant en charge la N53, une bande utilisée par Globalstar, un fournisseur de communications par satellite.

Mais voilà, si l’on en croit Sascha Segan, du site PCMag, alors cette fameuse bande ne serait pas forcément utilisée dans ce cadre.

La prudence est naturellement de mise, mais ce dernier indique sur Twitter que cette bande n’est pas utilisée dans les communications par satellite chez Globalstar. En réalité, il s’agirait d’une des bandes utilisées par l’entreprise pour les communications terrestres.

A lire aussi : L’iPhone 13 bien prévu pour le 17 septembre

Une rumeur à prendre avec prudence

Ce dernier suppose ainsi que si les iPhone 13 doivent réellement la prendre en charge, alors ce sera simplement pour améliorer leur connectivité 4G.

Il reste cependant une hypothèse. Il est en effet possible que cette fameuse bande ne soit qu’un premier pas vers un partenariat plus large entre Apple et Globalstar. Un partenariat qui, à terme, pourrait effectivement permettre aux iPhone de prendre en charge les communications par satellite.

Reste qu’à ce stade, ce ne sont que de simples spéculations et il est donc préférable de prendre ces informations et les conclusions qui ont suivi avec un maximum de recul. Si Ming-Chi Kuo est souvent fiable, il n’est pas exclu qu’il ait commis une erreur.

Le mieux sera donc d’attendre la présentation des iPhone 13 pour être fixé, une présentation qui devrait avoir lieu dans ces prochaines semaines… et sans doute autour du 15 septembre.

Mots-clés appleiphone 13