Les jeux N64 et DS arrivent sur la Wii U !

La Nintendo 64 et la Nintendo DS ont marqué leur époque respective. Leur popularité n’a pas décliné avec les années et nous en avons encore eu la preuve récemment avec le portage de Super Mario 64 sur le moteur Unity. Oui, et Satoru Iwata a justement profité du dernier Direct pour faire une annonce très intéressante. La console virtuelle de la Wii U va bientôt être capable de faire tourner les titres de ces consoles.

Les fins connaisseurs le savent sans doute mais la dernière console de salon de Nintendo est livrée avec une application spéciale capable d’émuler certaines des anciennes consoles de la marque.

Nintendo 64 et DS sur Wii U

« Chouuuuper Mario »

Grâce à cet outil, il est ainsi possible de jouer aux jeux de la NES et de la Super Nintendo sur la Wii U sans avoir besoin de passer par une solution tierce. Attention cependant car pour en profiter, il faut évidemment mettre la main au portefeuille et les acheter en passant par la boutique de la marque.

Quatre titres sont concernés pour le moment

Si les joueurs ont déjà acquis quelques titres du temps de la Wii, ils peuvent aussi les transférer sur leur nouvelle console. Ce service est payant, en revanche, et il faut ainsi débourser 0,99 euros pour les jeux NES et 1,49 euros pour les jeux Super Nintendo.

Que voulez-vous, il n’y a pas de petits profits.

Quoi qu’il en soit, le géant japonais a décidé d’aller encore plus loin en étendant cette offre à deux autres consoles phare : la Nintendo 64 et la Nintendo DS. Elles sont disponibles dès à présent. Si vous achetez trois jeux, alors le quatrième sera même offert.

Attention cependant à ne pas vous réjouir trop vite car tous les titres ne seront pas disponibles à cette date. Pour le moment, Nintendo en a listé seulement quatre : Wario Ware Touched, Mario Kart DS, Super Mario 64 et Donkey Kong 64. Notez en outre que chaque titre sera proposé à 9,99 euros. Là encore, Big N proposera une option de transfert, fixée à 1,99 euros par jeu.

Cette offre est plutôt intéressante, c’est vrai, mais Nintendo aurait pu faire un geste. Payer 10 euros pour des jeux qui sont sortis dans les années 90, ça fait mal.