Les LEGO perdus dans l’océan seront encore là dans 1000 ans

Une étude a révélé que les océans sont, actuellement, inondés de millions de jouets LEGO. Pourtant, l’espérance de vie de ces petites briques en plastique est la même que celle des bouteilles en plastique. Il leur faut 100 à 1300 ans pour se désintégrer complètement en mer.

En plus, le processus se fait en fonction de leur composition et des intempéries marines que subit la matière.

lego

Crédits Pixabay

« Les LEGO sont les jouets les plus populaires de notre ère. Ils sont conçus pour être manipulés, c’est normal qu’ils ne soient pas usés même s’ils restent dans la mer pendant des décennies. Cependant, leur grande durabilité a été une surprise pour nous », a expliqué Andrew Turner qui étudie les propriétés chimiques des déchets marins à l’Université de Plymouth.

Les briques Lego sont faites d’Acrylonitrile Butadiène Styrène (ABS). En attendant l’utilisation de nouveaux matériaux plus nobles, ce polymère résistant fera des dégâts dans notre environnement.

Beaucoup de travail à faire

En 1997, près de cinq millions de jouets sur un porte-conteneurs ont été déversés dans l’océan. En plus, environ deux millions de blocs ont été jetés dans les toilettes par les enfants. Pourtant, le traitement des déchets à cette époque était encore inefficace. Une proportion inconnue a également été vidée dans la nature, dans les années 70 et 80.

Ainsi, il est fort probable que ces jouets continueront d’inonder la planète pour des siècles. Néanmoins, des organisations bénévoles, telles que LEGO Lostat Sea, font des efforts pour récupérer les milliers de pièces en plastique sur les plages.

Il faut éliminer correctement les déchets

Dans le cadre de cette étude, les chercheurs ont collecté près de 50 blocs LEGO sur les plages du sud-ouest de l’Angleterre. Ils ont comparé les produits chimiques dans les déchets à ceux dans leur état d’origine et ont constaté que, malgré les fissures et les jaunissements, les jouets sont en grande partie intacts.

 « La vie marine a peut-être lissé leurs bords, terni leur éclat, rabougri leurs plots et fané leurs couleurs, mais ils sont encore très reconnaissables. Nous estimons que leurs temps de séjour dans ce milieu atteindront des centaines d’années », ont écrit les auteurs de cette étude.

Les scientifiques ont souligné que ces jouets jetés dans l’océan mettront probablement la vie marine en danger. Ils ont rappelé l’importance, pour chaque usager, d’éliminer correctement les articles non utilisés afin qu’ils ne créent pas de problèmes pour l’environnement.

Mots-clés écologielego