Les livraisons d’Amazon pourront désormais se faire dans les centres commerciaux

Bloomberg a rapporté qu’Amazon lance un programme de livraison dans le cadre de ses conducteurs Flex. Ce programme consiste à recevoir des colis et à les livrer dans les centres commerciaux. Cela permet d’aider Amazon à passer des commandes pour une livraison sur un délai le plus court possible.

D’après la déclaration de la porte-parole d’Amazon, Lauren Samaha à The Verge, ce programme est une autre façon de connecter les vendeurs Amazon aux clients. Elle ajoute également que seuls quelques vendeurs participent au programme, mais sans donner d’autres précisions.

Amazon
©rclassenlayouts/123RF.COM

Comment fonctionne le programme conducteur d’Amazon Flex ?

Les conducteurs d’Amazon Flex utilisent leurs propres véhicules pour livrer les colis (comme celles d’Instacart et DoorDash). Ils récupèrent généralement les colis dans les stations de livraison Amazon, mais il est également possible de récupérer les colis dans les magasins locaux, une ancienne méthode qui existe depuis des années. De même pour la livraison au centre commercial, seul le chauffeur se rendra au magasin du centre commercial local pour récupérer le colis.

Toutefois, Amazon ne fournit pas des détails spécifiques sur les tests de ce programme, mais le rapport de Bloomberg mentionne le ramassage de colis dans des centres commerciaux situés à Chandler, en Arizona, à Las Vegas, au Nevada et à Tysons Corner, en Virginie.

Amazon cherche-t-il à monopoliser les marchés des services de livraison ?

Auparavant, Amazon s’appuyait sur le service postal américain et UPS pour la livraison finale du colis au client, mais en externalisant cette tâche à un magasin local. Cela réduit la nécessité d’utiliser l’un ou l’autre service. Cependant, Vox a également rapporté ce mois-ci qu’Amazon teste en secret un service de livraison qui paie des entreprises familiales locales pour livrer des colis à l’entreprise. Dans un sens, les entreprises locales ressemblent davantage à des bureaux de poste et, tous les jours, les travailleurs sont obligés de livrer les colis dans un rayon de 16 km.

De plus, Amazon tente de conquérir d’autres services de livraison sur des sites Web tiers. En avril, le géant de la vente au détail en ligne a autorisé les commerçants qui disposaient déjà d’un inventaire Amazon à ajouter le bouton « Acheter avec Prime » sur leur site Web. Cela permet aux clients de profiter des avantages de livraison de premier ordre lors de leurs achats en dehors d’Amazon. En même temps, ils apportent encore plus d’affaires aux industries d’Amazon.

Source

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.