Les Lumia de Microsoft ont du plomb dans l’aile

Microsoft a présenté cette semaine ses derniers résultats financiers, des résultats portant sur son troisième trimestre fiscal et donc sur la période de janvier à mars. Le bilan est moins bon que prévu, le bénéfice net de la firme a même reculé de 25 % en l’espace de quelques mois. Les Lumia seraient en partie responsables de cette chute.

L’heure n’est pas à la fête du côté de Redmond. Le dernier rapport financier de Microsoft s’avère extrêmement décevant et les chiffres présentés sont même en dessous de ce prévoyaient les analystes.

Baisse Lumia

Le dernier rapport financier présenté par Microsoft est loin d’être bon.

Comme indiqué un peu plus haut, le bénéfice net de la firme affiche un très net recul et il est ainsi tombé à 3,8 milliards de dollars sur le dernier trimestre fiscal.

Microsoft a enregistré une baisse de son bénéfice net durant le dernier trimestre

Cette baisse s’est également reportée sur le bénéfice ajusté par action puisqu’il atteint seulement 62 cents alors que les analystes en espéraient 64. Le problème, bien sûr, c’est que ce chiffre sert de référence à Wall Street.

Même chose du côté du chiffre d’affaires qui recule de 6% pour tomber à 20,5 milliards de dollars.

D’après le groupe, cette baisse est essentiellement due à un rattrapage au niveau de ses comptes pour anticiper la hausse de son taux d’imposition annuel. La répartition de ses revenus auraient effectivement changé, notamment sur la partie “cloud”.

Mais ce n’est pas la seule explication fournie par le service financier de la marque. Durant une entrevue avec des analystes, Microsoft a aussi indiqué que le marché du PC n’avait pas été spécialement bon ce trimestre. Même chose du côté des smartphones. La firme aurait ainsi écoulé 2,3 millions de smartphones Lumia sur le dernier trimestre, soit 73% de moins que l’année dernière à la même période.

Le renouvellement de la gamme et la sortie du Lumia 950, du Lumia 950 XL, du Lumia 650 et du Lumia 550 n’ont donc pas eu l’effet escompté.

Les Surface se portent bien, pareil pour le cloud

Fort heureusement, certains divisions s’en tirent mieux que d’autres. C’est notamment le cas de celle des Surface qui a généré 61% de revenus de plus que l’an dernier. La Surface Pro 4 et le Surface Book ont visiblement fait tourner quelques têtes.

Mais la vraie star, c’est la division Azure qui enregistre une augmentation de 120% ! Pareil pour Office qui progresse de 57 points.

Bref, ces résultats ne sont pas catastrophiques mais ils prouvent que le temps est peut-être venu pour Microsoft de se délester de sa gamme Lumia et de passer à autre chose. Le hasard fait d’ailleurs bien les choses car la firme devrait lancer dans quelques mois plusieurs… Surface Phones.

Mots-clés microsoft