Les Mac sous ARM ne seront pas compatibles avec Boot Camp

Les Apple addicts ne trouvent que des avantages à l’utilisation des appareils fonctionnant sous macOS. Les Mac ont beau être performants et à la pointe de la technologie, il existe toutefois des applications, dont les utilisateurs ont besoin sur un PC, qui ne sont pas disponibles sur les appareils d’Apple.

Jusqu’ici, ils pouvaient se tourner vers Boot Camp pour contourner ce problème. Grâce à cet outil, il est possible de créer une partition spécifique pour télécharger et installer une copie de Windows sur Mac. Malheureusement, les Apple addicts devront bientôt se passer de cet utilitaire.

Crédits Pixabay

Durant la WWDC 2020, la firme de Cupertino a annoncé la migration des Mac vers les puces ARM, au détriment des processeurs Intel. Ce changement implique que les prochains Mac ne seront plus compatibles avec Boot Camp.

Les Mac resteront les mêmes

Cette information a été confirmée par Craig Federighi, responsable des logiciels chez Apple.

« Boot Camp ne fonctionnera pas sur les Mac dotés d’une puce Apple. La voie, c’est la virtualisation. Les hyperviseurs peuvent être très efficaces, donc le besoin de démarrage direct ne devrait pas être un problème. »

Pour continuer à avoir Windows sur les prochains Mac, il faudra donc se tourner vers les solutions de virtualisation comme Parallels ou encore VM Ware. Suite à cette annonce, Andreas Wendker, vice-président d’Apple en charge de l’ingénierie logicielle, a tenu à rassurer les utilisateurs sur le fait que « les Mac resteront les Mac que vous connaissez et que vous aimez. »

À lire aussi : Le passage des Mac sous ARM risque de coûter cher à Apple

Microsoft s’exprime

Vous vous demandez sûrement pourquoi l’arrivée des puces ARM a évincé Boot Camp sur Apple ? Eh bien, la réponse est simple : seuls les fabricants de PC peuvent bénéficier des licences de Windows 10 ARM de Microsoft.

Un porte-parole de la firme de Redmond s’est exprimé à ce sujet au micro du site The Verge.

« Microsoft ne fournit de licences Windows ARM qu’aux OEM (Original Equipment Manufacturer). Pour le moment, nous n’avons aucune autre information à partager avec vous sur un quelconque changement de politique. »

Cette annonce peut éveiller des craintes chez les Apple addict. Pour les rassurer, Tim Cook, le patron d’Apple, a mis en avant les avantages liés à l’utilisation des puces ARM sur les prochains Mac. Elles devraient notamment améliorer la durée de vie des batteries des ordinateurs, mais aussi leurs performances.

À lire aussi : Apple officialise le passage des Mac sous ARM

Mots-clés applearmmac