Les méchants de Dragon Ball Z reçoivent un relooking dans un style Ukiyoe

La franchise légendaire Dragon Ball continue d’attirer l’attention. Les années ne semblent point émousser la passion des fans pour l’œuvre emblématique du mangaka Akira Toriyama. Goku, Vegeta, Gohan et tous les Z-Fighters ont fait rêver plusieurs générations et continuent de le faire à travers la série Dragon Ball Super. Mais les héros ne sont pas les seules têtes d’affiches de Dragon Ball.

Dragon-Ball-Z-Ukiyoe-Fan-Art
Crédits : Justin96636

Les méchants sont aussi mis en avant et un artiste les revisite avec un art traditionnel japonais.

La nouvelle transformation de Majin Buu

Bien que les héros accaparent le devant de la scène, les méchants cultes de la franchise ne sont pas pour autant mis à l’écart. Quand on fait référence aux plus grands antagonistes de la franchise Dragon Ball, des noms comme Piccolo, Freezer, Cell et Majin Buu viennent à l’esprit. S’il est vrai que certains d’entre eux ont changé de camps depuis lors, il n’en demeure pas moins des méchants iconiques de l’univers Dragon Ball.

 Pour en revenir à Majin Buu, on ne peut ignorer que son impact sur la saga Dragon Ball a été incroyable. Il est l’un des plus grands adversaires voire le plus fort auquel Goku a dû se frotter. Avec sa puissance ahurissante, il en a fait voir de toutes les couleurs aux Z-Fighters et ce ne sont pas les saiyans qui diront le contraire. Le personnage de Buu ne passe pas inaperçu avec sa couleur rose et le voilà qui obtient un relooking traditionnel.

Les méchants emblématiques de la franchise

Comme il en a été fait mention, Majin Buu n’est pas le seul méchant auquel Goku et Vegeta et les Z-Fighters ont fait face. Si l’on remontait bien loin en arrière, impossible de ne pas évoquer Piccolo et même Vegeta qui ont été des ennemis de Goku avant de devenir alliés. L’impitoyable Freezer fait obligatoirement partie de ces méchants incontournables sans oublier Cell. Et ajoutons que Majin Buu n’est pas le seul à avoir bénéficié d’un relooking dans le style traditionnel japonais appelé Ukiyoe.

Comme vous avez pu le voir sur son compte Twitter, l’artiste Justin966336 a vraiment réalisé une œuvre splendide et ce n’est pas la seule. Majin Buu a marqué de son empreinte son passage dans Dragon Ball Z, toutefois, ce n’est pas la seule fois que le méchant est apparu. Ce dernier fait son retour dans le manga Dragon Ball Super durant l’arc Moro. Précisons que l’arc en question n’a pas encore été adapté en anime. Ledit arc précède les tout derniers que sont l’arc Granolah et les Heeters.

L’évolution de la franchise Dragon Ball

Le manga Dragon Ball n’est pas près de baisser le rideau. Les Z-Fighters ont encore pas mal de combats livrés et même s’ils le voulaient, les adversaires apparaîtraient tout de même. Dragon Ball Super est toujours en cours et prouve que Vegeta et Goku n’ont pas encore dévoilé tout leur potentiel. Ils continuent de dépasser leur limite et il en est de même de Gohan. Le fils de Goku est bien connu pour ne pas être un adepte des entraînements intensifs et n’a aucune passion pour le combat.

Toutefois, il va devoir remettre son Gi dans le film Dragon Ball Super : Super Hero. De vieux ennemis de son père refont surface et ce dernier n’est pas présent. Il en est de même de Vegeta et Gohan va devoir combler le vide d’autant plus que sa fille est impliquée. Pan a été capturé par l’armée du ruban rouge. Gohan ne peut pas perdre une seconde et vole au secours de sa fille. Par contre, ça ne sera pas facile, car il devra affronter les androïdes Gamma 1 et Gamma 2. 

Que pensez-vous des illustrations réalisées par l’artiste Justin966336 ? N’hésitez pas à nous faire part de vos avis dans la section des commentaires.

Source : ComicBook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.