Les météorites découvertes sur la Terre viendrait de cinq ou six planètes anciennes

Selon les scientifiques, les météorites qui finissent sur Terre pourraient provenir d’une demi-douzaine de mondes qui se sont désintégrés après la naissance du système solaire. Cette théorie permettrait d’étudier la nature des astéroïdes qui est susceptible de détruire la planète bleue. Les experts comptent bien trouver les meilleures solutions pour les détourner.

La ceinture d’astéroïdes qui se trouve entre Mars et Jupiter comporte plus de 400 000 astéroïdes comme le rappelle Space.com.

Les météorites, qui passent ou qui atterrissent sur notre planète, proviennent surtout de la ceinture principale intérieure.

Les astéroïdes qui se forment au niveau de Mars et Jupiter sont surveillés de près par les agences spatiales mondiales. Certains d’entre eux représentent des risques non négligeables pour la Terre.

Les cinq principales familles d’astéroïdes

Les astronomes ont pu déterminer que 44% des astéroïdes situés entre Mars et Jupiter appartiennent à Flora, Vesta, Nysa, Polana, Eulalia. Stanley Dermott, de l’université de Floride, confirme qu’au moins le tiers des astéroïdes appartiennent aux cinq principales familles.

Pour classer les astéroïdes, les scientifiques se basent sur leur forme ovale ou excentrique, sur leur inclinaison par rapport à l’équateur du soleil. À part les cinq familles principales, il existe des familles dites « fantômes. »

La provenance des météorites

Les recherches permettraient de déterminer la provenance des météorites qui finissent leur course sur Terre. D’après Dermott, « Les experts ont ces merveilleuses collections de météorites et ils sont tous légèrement différents. » L’étude de ces fragments permet de mettre à jour leur source. En effet, ils pourraient provenir d’astres ou de planètes qui ont évolué avec le temps.

Dermott affirme qu’il est essentiel d’étudier la façon dont les astéroïdes quittent la ceinture principale située entre Mars et Jupiter.

Avec son équipe, ils analysent la dynamique de leur mouvement sous l’influence des planètes. Ces fameux astéroïdes sont susceptibles d’entrer en collision avec la Terre et ils présentent donc un danger direct pour notre espèce et toutes les formes de vie présentes sur notre planète.

C’est pour cela que Dermott étudie l’évolution des astéroïdes, leurs compositions et leurs trajets. Les résultats des nombreuses recherches sont détaillés dans la revue « Nature Astronomy. »

Mots-clés astronomieinsolite