Les mineurs de cryptomonnaies rachètent les vieilles centrales électriques

Tout le monde sait que le minage de cryptomonnaies est une activité qui consomme énormément d’électricité. Comme vous pouvez vous en douter, cela entraîne des coûts énergétiques très élevés. Mais cela est loin de décourager les mineurs qui ne sont jamais à court d’idées pour se remplir les poches.

Actuellement, la nouvelle mode chez les mineurs de cryptomonnaies c’est de racheter de vieilles centrales électriques. L’idée est d’utiliser les ressources énergétiques de ces endroits pour miner de la cryptomonnaie gratuitement. Cette pratique est de plus en plus répandue parmi les mineurs.

Des pièces symbolisant des cyrptomonnaies
Crédits Pixabay

Des sociétés de minage telles que Core Scientific ou encore Greenidge Generation s’y sont déjà essayées.

A lire aussi : Le Bitcoin accusé de faire chauffer un lac

Des entrepôts abandonnés, des usines ou des hangars

Core Scientific s’est installé dans une ancienne usine appartenant à Levi’s pour miner de la cryptomonnaie. L’avantage est qu’elle se trouve à proximité d’un barrage hydroélectrique. Cela lui permet donc de miner sans avoir à se soucier des coûts énergétiques.

Pour sa part, la société Greenidge Generation a racheté une ancienne centrale électrique pour alimenter directement ses opérations. Mais les mineurs ne se limitent pas qu’aux usines et aux anciennes centrales électriques. Certains d’entre eux rachètent des entrepôts abandonnés, des fonderies d’aluminium ou encore des hangars d’avions.

A lire aussi : Combien d’énergie consomme réellement le Bitcoin ?

Des attentes précises

La plupart des mineurs de cryptomonnaies qui rachètent ce genre d’endroits sont très pointilleux sur ce qu’ils recherchent. Ils veulent surtout de grands espaces ouverts avec une bonne ventilation pour leurs serveurs. Cependant, le plus important pour eux, c’est que les lieux leur donnent accès à une source d’énergie bon marché avec des infrastructures déjà existantes.

Mike Colyer, le dirigeant de la compagnie de minage de cryptomonnaie Foundry, a indiqué que les anciennes usines comme celles d’Alcoa étaient les plus populaires.

« Ce sont de grands bâtiments avec beaucoup d’installations électriques. Qui plus est, les buildings sont conçus pour évacuer la chaleur de sorte qu’ils deviennent les endroits parfaits pour le minage de cryptomonnaie », a-t-il déclaré.

Face à cette nouvelle tendance, les observateurs se demandent si le minage peut vraiment devenir une activité durable, comme le prétendent ses défenseurs.

Actuellement, le minage de cryptomonnaies est au cœur de plusieurs débats aux États-Unis. Si certains états comme New York essayent de bloquer cette activité, d’autres comme le Texas, le Kentucky ou le Dakota du Sud accueillent les compagnies de minage à bras ouverts.