Les nouveaux CPUs pour laptop d’Intel fuitent grâce à HP

Les nouveaux CPUs pour laptop conçus par Intel sont de sortie… grâce à HP. Le constructeur californien s’est fendu il y a peu d’une page présentant, sur son site officiel, les nouveaux Pavilion x360 14 – d’ores et déjà dotés des dernières puces du fondeur de Santa Clara. Seulement problème, Intel ne les a pas encore officialisées, et encore moins présentées. C’est la seconde fois que HP met Intel dans l’embarras de la sorte. Qu’importe, cela nous permet d’en savoir (un peu) plus sur la génération Whiskey Lake U.

Il s’agit en l’occurrence de processeurs basse consommation, gravés en 14 nm, dont le TDP ne dépasserait pas les 15 watts. Leur particularité première serait toutefois de proposer des fréquences en nette hausse par rapport à celles offertes sur l’ancienne génération.

Intel pourra dire merci à HP qui vient de faire fuiter trois de ses nouveaux CPUs destinés aux laptops. Il s’agit des processeurs Whiskey Lake U dont l’existence n’a pas encore été officialisée.

De par leur enveloppe thermique contenue, ces puces seront tout particulièrement adaptées aux ordinateurs portables, aux ultraportables ainsi qu’au dispositifs 2-en-1 et all-in-one. Leurs fréquences élevées devraient en outre leur permettre d’afficher de meilleures performances. Sur des processeurs avant tout pensés pour l’économie d’énergie, la chose est toujours bonne à prendre.

Trois modèles dévoilés par HP : des Intel Core i3, i5 et i7

En tout cas, c’est toute une petite famille que HP nous présente par mégarde sur la fiche technique de son Pavilion x360 14. On y découvre le Core i3-8145U (dont les fréquences sont comprises entre 2,1 GHz de base et 3,9 GHz en mode Turbo, pour 4 Mo de cache), le Core i5-8265U (1,6 GHz / 4,1 GHz en turbo avec 6 Mo de cache), et enfin le Core i7-8565U (1,8 GHz / 4,6 GHz en et 8 Mo de cache cette fois)

Le premier CPU devrait logiquement disposer de deux cores et de l’hypertrheading, tandis que les deux autres sont des processeurs quad-core (là aussi avec l’hyperthreading d’Intel activé). Les deux puces profitent, en mode boost, de fréquences plus élevées de 400 Mhz pour le Core i7-8565U, et de 500 Mhz pour le i5-8265U, que les processeurs actuels.

Pour ce qui est de la partie graphique, ces trois CPUs embarquent par défaut l’IGPU HD 620 Graphics (déjà intégré aux puces Kaby-Lake R qu’elles remplacent). Il dispose pour sa part de 24 unités de calcul et de fréquences cadencées entre 300 Mhz et 1,5 Ghz lorsque le boost prend le relais.

Mots-clés hpintel