Les paléontologues ont mis la main sur la plus petite empreinte fossile de stégosaure

Il y a de cela plusieurs millions d’années, les dinosaures peuplaient la Terre. L’un d’entre eux, un herbivore, le stégosaure sortait du lot grâce à son apparence assez particulière. Et une étude, publiée dans la revue académique Palaios, nous en apprend davantage sur cette espèce.

En Chine, plus précisément dans la région du Xinjiang, des paléontologues ont récemment trouvé un Deltapodus (une empreinte fossilisée de stégosaure). Mais contrairement aux autres traces de pas connues de cette espèce, cette dernière était très petite. Ce qui a attisé la curiosité des chercheurs.

Photo de Džoko Stach. Crédits Pixabay

Ces experts ont donc mené des analyses approfondies concernant cette trace découverte. Ils ont ainsi constaté que la façon de se déplacer de l’animal qui a laissé cette empreinte se démarquait de celle de ses congénères.

Il s’agit bel et bien d’une empreinte laissée par un stégosaure

Selon les scientifiques, un stégosaure aurait laissé cette marque il y a environ 110 millions d’années, soit au début du Crétacé.

Et contrairement à la plupart des empreintes laissées par des Deltapodus, celle retrouvée était vraiment petite. Pour information, les empreintes font généralement 30 cm (certaines peuvent aller jusqu’à 80 cm), alors que celle-ci fait tout juste 6 cm.

Les dimensions de cette trace de pas sont donc largement en dessous de la moyenne. Malgré tout, le Dr Anthony Romilio de l’Université du Queensland (Australie) a bien souligné qu’il s’agit bien de l’empreinte d’un stégosaure. En effet, cette dernière rassemble toutes les caractéristiques des empreintes d’un Deltapodus.

Certes, c’est bien un stégosaure, mais il sort vraiment du lot

Romilio et ses collègues ont de plus fait une autre trouvaille après des analyses approfondies de ces mini-empreintes. D’habitude, les traces de ce type sont allongées, mais ce n’est pas le cas pour cette empreinte de 6 cm.

On sait en effet que la majorité des stégosaures se déplaçait en déposant leurs talons au sol. En revanche, les études ont montré que le spécimen qui était à l’origine cette minuscule empreinte marchait sur ses orteils. Ce qui est généralement une caractéristique propre aux dinosaures bipèdes.

Selon Lida Xing, de l’Université chinoise des géosciences (Chine), cela laisse présager que la façon de se mouvoir des stégosaures change au fur et à mesure qu’ils grandissent. Par contre, cela reste pour le moment une hypothèse et il faudra découvrir, puis examiner plus d’empreintes de Deltapodus, avant de statuer définitivement sur cette histoire.