Les parts de marché des navigateurs en mai 2021

Statcounter a mis à jour ses chiffres, profitant de l’occasion pour publier un nouveau rapport portant sur les parts de marché détenues par les principaux navigateurs web du marché. Sans surprise, Chrome règne toujours d’une main de fer sur le secteur.

Il est bien loin le temps où le choix de son navigateur se limitait à Netscape et Internet Explorer. La démocratisation du web a poussé de nombreux acteurs à se lancer sur le marché.

Une femme tapant sur un clavier
Photo de Kaitlyn Baker – Unsplash

Google, lui, est arrivé tardivement sur le secteur, en misant sur la simplicité et la vitesse. Une stratégie qui s’est révélée payante. Chrome a rapidement supplanté tous ses concurrents.

Le classement des navigateurs à l’échelle mondiale

Une tendance que l’on retrouve bien entendu pour ce mois de mai de l’année 2021.

A l’échelle mondiale, c’est donc Chrome qui caracole en tête de liste avant pas moins de 64,19 % de parts de marché. Une légère progression par rapport à l’année passée. A l’époque, le navigateur de Google détenait en effet 63,69 % de parts de marché.

Safari, comme à son habitude, arrive second, porté à la fois par les Mac, les iPhone et les iPad. L’écart avec le tenant du titre reste cependant important puisque le navigateur d’Apple ne parvient pas à dépasser les 19,03 % de parts de marché. Contre 18,35 % l’année passée. Encore une fois, il s’agit d’une d’une légère progression.

Firefox arrive troisième avec seulement 3,68 % de parts de marché et il devance finalement Edge d’une très courte tête (3,45 %).

Ensuite, nous avons le navigateur maison de Samsung qui détient pas moins de 3,27 % de parts de marché. Opera ferme la marche avec 2,13 % de parts de marché, suivi par des navigateurs tiers.

En résumé, voici le classement des navigateurs web pour le mois de mars 2021 :

  1. Chrome : 64,19 % ;
  2. Safari 19,03 % ;
  3. Firefox : 3,68 % ;
  4. Edge : 3,45 % ;
  5. Samsung Internet : 3,27 % ;
  6. Opera : 2,13 % ;

Le classement des navigateurs en France

Sans grande surprise, la tendance est un peu la même en France, avec cependant quelques changements au niveau des chiffres.

Chrome se trouve donc toujours en tête de liste. Il détient en revanche un peu moins de parts de marché qu’à l’échelle mondiale et il atteint ainsi les 56,33 % de parts de marché. Plus intéressant, la tendance semble être à la baisse. L’année dernière à la même période, le navigateur atteignait les 59,96 % de parts.

Safari arrive toujours en seconde position, cette fois avec 21,62 % de parts de marché. Une progression légère sur un an. En mai 2020, le navigateur d’Apple ne dépassait pas les 19,49 % de parts de marché.

Firefox s’en tire aussi un peu mieux dans l’hexagone. Le navigateur de Mozilla atteint les 8,81 % de parts de marché. En revanche, il accuse une baisse légère par rapport à l’année dernière.

Edge arrive ensuite avec 5,2 % de parts de marché, suivi par le navigateur de Samsung (3,66 %) et Opera (1,58 %).

Ce qui nous donne ce classement pour le mois de mai 2021 :

  1. Chrome : 56,33 % ;
  2. Safari : 21,62 % ;
  3. Firefox : 8,81 % ;
  4. Edge : 5,2 % ;
  5. Samsung Internet : 3,66 % ;
  6. Opera : 1,58 % ;