Les pirates profitent de l’engouement Star Wars pour mener leurs actions

Stars Wars est sous les feux des projecteurs cette semaine avec la sortie du neuvième épisode et ultime chapitre de la nouvelle trilogie initiée par Disney. Voilà plusieurs années que les fans de l’univers crée par George Lucas attendent de découvrir le dénouement des aventures de Rey et sa troupe dans un épisode réalisé par J.J. Abrams, lui-même à la barre du Réveil de la Force. Sans oublier que la série The Mandolorian est un véritable succès sur Disney+, notamment grâce à la présence d’un bankable Baby Yoda. Et ça, les pirates l’ont bien compris selon les dernières données des chercheurs de Kaspersky – relayés par Global Security Mag.

Ces derniers expliquent que les pirates ont profité de l’engouement autour de Star Wars pour diffuser malwares et pages de phishing.

Star Wars The Rise of Skywalker se paye une nouvelle vidéo

La prudence est donc de mise pour les internautes fans de Star Wars.

Star Wars, la cible idéale du “Black SEO”

C’est ce que nous révèlent les chercheurs de Kaspersky. Ces derniers expliquent qu’avant même la sortie du dernier Star Wars, des actions étaient mises en place par les pirates. Plusieurs dizaines de sites et faux profils sur les réseaux sociaux ont été découverts et promettant d’avoir accès au film avant tout le monde. La vérité était tout autre puisque ces fausses pages récupéraient les identifiants bancaires des personnes piégées – le phishing, technique vieille comme le monde, fait encore des ravages.

Mais les pirates se sont également basés sur le “Black SEO” pour mener à bien ces actions. La technique consiste à utiliser de vrais éléments autour du film pour renforcer la crédibilité d’une page et avoir une visibilité.

Sur ces sites, des malwares étaient alors diffusés dans le but de récolter les informations sensibles des internautes piégés.

Kaspersky met également en garde contre les films ayant déjà plusieurs années d’existence. Ces derniers peuvent également être infectés par des logiciels malveillants. On imagine qu’avec la sortie du dernier Star Wars, beaucoup chercheront à mettre la main sur les précédents épisodes, qu’il s’agisse de la trilogie originelle ou la prélogie de George Lucas.

La prudence reste donc de mise et Kaspersky invite à la prudence.