Les Pixel 4 ne seront livrés ni avec des écouteurs, ni avec un adaptateur 3,5 mm… sauf en France

Google a présenté hier ses Pixel 4. Sur le papier, l’offre semble solide, en dépit d’un design à contre-courant des tendances actuelles. Entre Motion Sense et leur nouveau module photo dorsal, les nouveaux smartphones de la marque ont en effet de très solides arguments pour s’imposer durablement face à la concurrence.

Après tout, en dépit de son âge avancé, le Pixel 3 est encore considéré comme l’un des meilleurs photophones du marché.

Le Pixel 4 de face

Le Pixel 4 vu de face. Le bandeau situé en haut n’est pas si gênant.

Mais voilà, le tableau ne semble pas parfait non plus et nous venons d’apprendre deux mauvaises nouvelles.

Les Pixel 4 feront l’impasse sur les écouteurs

La première a trait aux accessoires livrés dans la boîte avec les Pixel 4. Google a effectivement décidé de se contenter du strict minimum et les téléphones feront donc l’impasse sur les écouteurs USB Type-C… mais également sur l’adaptateur 3,5 mm.

Comme beaucoup d’autres appareils, les derniers-nés des laboratoires du géant américain font l’impasse sur la prise casque. Google croit en effet fermement en l’avenir du sans-fil et il l’a d’ailleurs prouvé une fois encore avec les Pixel Buds 2.

En soi, cette décision n’a rien de surprenant. La plupart des constructeurs se sont détournés de cette encombrante prise casque. Apple a été l’un des premiers à le faire, mais il a ensuite été suivi par presque tous ses concurrents… et même par Samsung.

Toutefois, en contrepartie et afin de ne pas décevoir leurs nouveaux clients, les grandes firmes du secteur ont également pris l’habitude de livrer leurs appareils avec des kits mains libres compatibles Lightning ou USB Type-C, voire avec des adaptateurs.

Plus de stockage illimité chez Google Photos

Google a choisi de ne pas le faire, du moins pas aux Etats-Unis et sur la plupart des marchés où sortiront les Pixel 4. En France, en revanche, la firme n’aura pas le choix et les appareils seront ainsi accompagnés d’un kit mains libres.

Mais ce n’est pas la seule chose qui fâche. Google a également pris la décision de supprimer… l’option permettant de profiter du stockage illimité de photos et de vidéos pendant trois ans sur Google Photos. Les propriétaires des Pixel 4 devront donc se contenter du service standard, ou mettre la main au portefeuille et prendre l’abonnement à 2 € par mois.

Et c’est évidemment un problème. Avec une capacité de stockage démarrant à 64 Go, les Pixel 4 ne sont clairement pas les smartphones les plus généreux du marché sur ce terrain.