Les Pixel 4 n’ont pas séduit les experts de DxOMark

Alors que chez Google, on continue de vanter les performances photographiques des Pixel 4, chez DxOMark la réalité est bien différente. Ayant marqué un score global de 112 points, le nouveau fleuron du géant du Net n’est visiblement pas le photophone auquel on s’attendait.

Google a présenté les Pixel 4 lors d’un évènement qui a eu lieu à New York le 15 octobre dernier. Bien que le Pixel 4 et le Pixel 4 XL diffèrent par quelques aspects, notamment leur taille et la capacité de la batterie, ils présentent une configuration photographique similaire. En plus de la caméra frontale de 8 millions de pixels dotée d’une ouverture f/2.0, il est question d’un module photo dorsal double. Celui-ci comporte un capteur principal de 12,2 millions de pixels et un téléobjectif de 16 millions pixels.

Le module photo des Pixel 4, l'une des grosses nouveautés de cette génération.

Le module photo des Pixel 4, l’une des grosses nouveautés de cette génération.

Selon la firme, ces détails améliorent de façon conséquente la qualité de l’APN des produits Pixel.

D’une manière générale, on peut dire que Google a bien raison de vanter les performances photographiques de ses nouveaux bébés, mais son avis ne fait apparemment pas l’unanimité.

Une performance globale satisfaisante

Concernant par exemple DxOMark, la société a tenu à féliciter la performance globale de l’appareil photo du Pixel 4. Le smartphone offre d’après elle une mesure d’exposition précise en pleine lumière. Les détails sont parfaits aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Le spécialiste des photophones a aussi applaudi les efforts portés sur l’amélioration de l’exposition en faible luminosité.

D’après toujours DxOMark, le téléobjectif des Pixel 4 est particulièrement efficace la journée et lors de la capture d’images fixes à l’intérieur. Concernant le mode vidéo, l’enregistrement est en général fluide grâce à la fréquence d’images adaptative et la présence d’un système de stabilisation largement efficace.

Un score identique à celui du Huawei Mate 20 Pro

DxOMark a néanmoins signalé quelques faiblesses qui risquent de décevoir les consommateurs. Les vidéos panoramiques comporteraient par exemple des artefacts. Les examinateurs ont aussi remarqué une dégradation des couleurs dans toutes les circonstances.

À cela s’ajoutent une perte de détails dans le zoom à courte portée et la présence d’artefacts dans certaines photos. Face à ces inconvénients, les Pixel 4 se sont vu attribuer un score global de 112 points, soit un score identique à celui du Mate 20 Pro qui occupe la 8e place du classement de DxOMark.