Les Pixel ne miseront pas uniquement sur le SoC Tensor

Google s’est lancé hier en fin d’après-midi dans un fil Twitter qui a fait couler beaucoup d’encre. La firme a en effet donné de précieuses informations sur les Pixel 6 et Pixel 6 Pro. Et parmi ces informations, il y en a une en particulier qui a provoqué beaucoup de remue-ménage sur la toile, à savoir l’intégration d’une puce maison : Tensor.

Pour la première fois dans l’histoire de la gamme, les prochains Pixel ne seront en effet pas propulsés par une puce de Qualcomm.

Google a dévoilé de précieuses informations sur les Pixel 6
Crédits Google

Et bien sûr, cette annonce n’est pas passée inaperçue. En Bourse, la valeur de l’action du fondeur a ainsi accusé une baisse importante.

Tensor, le SoC des Pixel 6 et Pixel 6 Pro

Suffisamment en tout cas pour contraindre le constructeur a prendre la parole et à revenir sur les annonces faites par Google hier soir. Au travers d’un communiqué de presse disponible à cette adresse, ce dernier a ainsi précisé que l’arrivée de Tensor ne marquait pas la fin de son partenariat avec le géant de la recherche :

Qualcomm continuera à travailler en étroite collaboration avec Google sur les produits existants et futurs basés sur les plateformes Snapdragon.

Qualcomm – communiqué

Si ces déclarations donnent un peu l’impression que Qualcomm cherche à éteindre l’incendie, elles sont néanmoins logiques. Tensor viendra se positionner sur un segment haut de gamme. Et on se doute par conséquent que cette puce sera, dans un premier temps du moins, limitée aux flagships de la marque américaine.

Qualcomm n’a pas dit son dernier mot Jean-Pierre

Or justement, Google ne se focalise pas uniquement sur ce segment et il a pris l’habitude de lancer aussi de temps à autre des smartphones un peu moins chers, comme le Pixel 4a. Un Pixel 4a qui devrait lui aussi avoir droit à un successeur et qui pourrait du même coup miser sur un Snapdragon.

Alors dans les faits, bien sûr, le lancement de Tensor ne constitue pas encore une menace pour les autres fondeurs. Google dispose d’un réseau de distribution restreint et c’est d’ailleurs en grande partie pour cette raison que les Pixel ne se vendent pas comme ils devraient se vendre.

Cela étant, Google a également réussi à créer une émulsion autour de ses produits et les Pixel font ainsi partie chaque année des smartphones les plus attendus des fans… et également des médias. Or là, avec Tensor, l’excitation n’en est que décuplée. Nous avons en effet tous hâte de voir ce que vaut la puce sur le terrain.