Les PlayStation 5 vont devoir se serrer la ceinture à leur lancement

Les PlayStation 5 approchent inexorablement de leur lancement et vous êtes sans doute nombreux à les attendre de pied ferme. Ou même à les avoir précommandé. Il faut d’ailleurs espérer que c’est le cas puisque les consoles seront impossibles à trouver en magasin à leur lancement.

Et ce n’est pas le seul point noir à souligner. Dans un communiqué adressé à The Verge, Sony a en effet expliqué que les consoles ne supporteront pas les extensions de stockage à leur lancement.

La PlayStation 5 de Sony
La PlayStation 5 de Sony

Les PlayStation 5, comme toutes les autres PlayStation avant elles, seront livrées avec une mémoire interne limitée. Elles embarqueront ainsi toutes les deux 825 Go de stockage, 825 G auquel il faudra bien entendu soustraire la place réservée au système.

Les PlayStation 5 ne profiteront pas tout de suite des extensions de stockage

Si cet espace semble suffisant pour la plupart des joueurs, il faut tout de même rappeler que les PlayStation 5 ne seront pas toutes les deux équipées d’un lecteur optique. En outre, les titres proposés en version dématérialisée pèseront en moyenne entre 50 et 70 Go… voire un peu plus pour certains d’entre eux.

Dans ce contexte, on imagine sans peine que les joueurs les plus acharnés viendront rapidement à bout des 825 Go présents à bord des consoles. Sony, de son côté, a bien entendu anticipé le problème et la firme a ainsi expliqué un peu plus tôt dans l’année que les PS5 prendront en charge les extensions de stockage. Proposées au prix fort, ces dernières permettront donc aux joueurs d’étendre la capacité de stockage de leur console sans pour autant porter un coup à leurs performances.

Contrairement aux modèles actuels, les consoles next gen ont en effet pour particularité d’embarquer des SSD ultra rapides pour améliorer l’expérience utilisateur.

A lire aussi : La PlayStation 5 mettra le paquet sur l’accessibilité

Il va falloir se serrer un peu la ceinture

Mais voilà, si l’on en croit ce communiqué, alors les extensions de stockage ne seront pas prises tout de suite en charge par les PlayStation 5. En réalité, la fonction sera désactivée au lancement des consoles, pour être réactivée plus tard par le biais d’une mise à jour logicielle. Et bien sûr, Sony n’a donné aucune date.

Il faut d’ailleurs noter que Mark Cerny avait laissé entendre en mars dernier que cette fonction pourrait ne pas être disponible au lancement des consoles. Il semblerait qu’il avait vu juste.

A lire aussi : PlayStation 5, aucun report n’est prévu

Mots-clés playstation 5sony