Les possesseurs du Galaxy S4 recevront (un maigre) remboursement de la part de Samsung

Samsung n’est pas devenu le leader de la téléphonie du jour au lendemain. Il aura fallu des années au constructeur coréen pour acquérir cette place face à un Apple s’affichant comme le principal concurrent. C’est notamment grâce à ses Galaxy S que Samsung aura pu atteindre cette place de leader près de dix ans après le lancement du premier modèle. Et malgré la forte présence de firmes chinoises et leur insolente progression, Huawei en tête, le constructeur coréen conserve de sa superbe.

Mais bien évidemment, Samsung traîne également des casseroles : l’une d’elles remonte d’ailleurs à la sortie du Galaxy S4 !

Réduction Samsung Galaxy S4

Un scandale concernant les benchmarks du smartphone qui trouve aujourd’hui sa conclusion.

Samsung a été condamné à verser une petite somme aux acheteurs du Galaxy S4 de l’époque !

Des benchmarks truqués par Samsung

Les acheteurs pointus apprécient d’avoir une idée de la puissance des smartphones avant un achat. Déjà en 2013, la pratique du benchmark était répandue et Samsung s’était évidemment plié à l’exercice avec son dernier né de l’époque : le Galaxy S4. Un smartphone équipé d’un processeur Snapdragon 600 de Qualcomm et d’un GPU Adreno 320 dont la particularité était de tourner à plein régime lorsqu’un logiciel de benchmark était détecté. La CPU passait alors de 480 MHz à 532 MHz.

Un détail qui n’a pas échappé aux spécialistes qui ont découvert la supercherie. Face à cette publicité mensongère, plusieurs possesseurs du Galaxy S4 ont décidé de poursuivre Samsung en justice aux USA.

Une plainte déposée… trois ans après la sortie du smartphone ! Et c’est en 2019 que l’affaire touche à son terme. La firme coréenne devra reverser la maigre somme de 10 euros aux possesseurs de Galaxy S4 floués. Une somme qui représente, au total, 13,4 millions de dollars pour Samsung !

Les possesseurs d’un Galaxy S4 pourront donc récupérer la somme de 10 euros et seront prochainement contactés par Samsung. Nul doute que certains passeront sans doute à côté de ce “remboursement” suite à la décision de justice qui aura été annoncée trois ans après le dépôt de plainte. Il semblerait que cette affaire des Galaxy S4 aux performances boostées lors des benchmarks trouve enfin sa finalité !