Les poupées sexuelles et le confinement font visiblement bon ménage

Le confinement nous a obligés à faire preuve de beaucoup d’inventivité sous la couette pour pimenter un peu notre vie sexuelle. En dehors des sites pornos qui ont vu leur trafic monter en flèche, les poupées sexuelles ont également connu un énorme succès auprès des personnes qui ont passé leur confinement seul.

Comme le rapporte le site Vice, ces poupées se sont vendues comme des petits pains durant cette période. Des entreprises basées en Australie affirment même avoir enregistré des records de vente grâce à la pandémie de Covid-19.

Le ventre d'une femme dans la pénombre

Crédits Pixabay

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, les célibataires ne sont pas les seuls à se ruer sur ces poupées sexuelles. Ces dernières seraient également très plébiscitées par les couples !

Cherry Doll, la poupée qui vous tient compagnie

La poupée sexuelle Cherry Doll a été propulsée sur le devant de la scène par le confinement. En effet, c’est l’une des poupées de ce genre qui s’est le plus vendues durant cette période difficile, comme l’explique Matt, un employé de la boutique en ligne Cherry Banana, au micro de Vice.

« Nous avons doublé les ventes de nos Cherry Doll depuis mars. Aujourd’hui nous en vendons quatre à cinq par semaine », a-t-il déclaré.

Cherry Banana n’est pas la seule entreprise à s’être rempli les poches grâce à la vente de ces poupées durant le confinement. Andrew, qui travaille pour la société Sex Doll Australia, a noté « une augmentation des ventes de 30% à 40% » depuis la quarantaine.

À lire aussi : Grâce à Realbotix, il sera bientôt possible de charmer sa poupée sexuelle

Un plaisir à partager

Les poupées sexuelles sont généralement associées aux plaisirs solitaires. Toutefois, l’article publié par le site Vice prouve que cela ne saurait être plus faux. En effet, de plus en plus de couples se tourneraient vers ce jouet sexuel pour sortir des sentiers battus et pour donner libre cours à leur fantasme.

Andrew a notamment été témoin de ce genre d’achat effectué par des couples :

« Nous avons beaucoup de maris achetant une poupée femme avec leur épouse, pour eux, et des couples mariés achetant des poupées ensemble, une pour chacun. »

Le succès de ces poupées est tel que les sexshops ont même du mal à satisfaire à la demande, comme l’explique Ryan, qui travaille pour la boutique en ligne Southern Treasure.

À lire aussi : Bientôt un service de location pour sa sexdoll ?

Mots-clés nsfysextech