Les radiations cosmiques vont peut-être nous empêcher de nous rendre sur Mars

Les voyages spatiaux finiront-ils par se démocratiser ? C’est possible, mais il nous reste un long chemin à parcourir avant de pouvoir coloniser d’autres planètes. Surtout avec les radiations cosmiques.

Charles Limoli, un chercheur travaillant pour l’Université de Californie, a effectivement mené une une expérience sur plusieurs souris afin de déterminer l’impact des rayonnements cosmiques sur l’organisme. Les résultats de son étude sont très inquiétants.

Radiations cosmiques Astronautes

Les radiations cosmiques pourraient mettre en danger tous les futurs voyages spatiaux.

D’après le chercheur, l’exposition à des radiations cosmiques aurait un impact considérable sur le système nerveux central. Pire, cela pourrait même entrainer des déficiences cognitives permanentes.

Il suffirait d’un aller simple vers Mars pour que les premiers troubles apparaissent

Parmi les troubles cités, on trouve des déficits de mémoire, la baisse des capacités de travail, des difficultés de concentration et même des pertes de connaissance. Autant de maux susceptibles de mettre la mission en danger, donc.

Après avoir soumis des souris à des radiations de ce type, le Docteur Limoli a constaté la présence d’une inflammation dans le cerveau des rondeurs. En s’appuyant sur plusieurs scanners, il s’est rendu compte que tout le réseau de communication du cerveau était touché, avec des dommages intervenant sur la structure même des neurones.

Toujours d’après l’étude, les astronautes n’auraient pas besoin de rester dans l’espace plusieurs mois pour que les premiers symptômes apparaissent. En réalité, un aller simple vers Mars serait suffisant pour provoquer ces troubles.

Mais qu’en est-il des astronautes vivant dans la Station Spatiale Internationale alors ? Fort heureusement pour eux, ils sont protégés par la magnétosphère terrestre et ils ne sont donc pas touchés par ces radiations.

Moralité, avant de pouvoir coloniser d’autres planètes, nous allons donc devoir commencer par trouver un moyen de protéger nos vaisseaux de ces radiations.

Mots-clés espace