Les ransomwares marchent toujours autant en 2019

Après un quatrième trimestre moins agité l’année dernière, les ransomwares ont de nouveau pris de l’ampleur au premier trimestre 2019. C’est du moins ce qu’indique un nouveau rapport de McAfee.

Chaque trimestre, l’éditeur de solutions de sécurité connu initialement pour son logiciel Antivirus McAfee VirusScan met en lumière le paysage des menaces informatiques. McAfee vient alors de publier un rapport résumant l’état des activités cybercriminelles au premier trimestre de l’année en cours. Pour cela, il faut dire que la situation est plus qu’alarmante dans la mesure où les attaques au ransomware ont augmenté de 118 % au cours de cette période. Ce qui est d’autant plus inquiétant, c’est que ce nouveau constat est apparu après un léger recul au dernier trimestre 2018.

Sécurité IA

Crédits Pixabay

D’après Christiaan Beek, scientifique et ingénieur principal chez McAfee, le paiement des rançons demandées par les pirates rend difficile la lutte contre les cyberattaques utilisant des rançongiciels (ransomware).

Une part de responsabilité des victimes

Autant dire que les victimes favorisent inconsciemment la propagation des attaques, alors qu’il existe des outils de décryptage mis à la disposition de tous. « Le paiement de rançons soutient les entreprises cybercriminelles et perpétue les attaques. Il existe d’autres options disponibles pour les victimes de ransomware. Les outils de décryptage et les informations sur les campagnes sont disponibles via des projets tels que No More Ransom », a fait savoir le haut responsable.

Mis à part cette recrudescence des attaques au ransomware, le nouveau rapport de McAfee indique que les hackers ont réussi à dérober plus de 2 milliards d’identifiants de comptes personnels, lesquels sont ensuite vendus sur le darknet. Du côté d’Apple, le malware CookieMiner a fait ravage. Tentant d’obtenir les informations d’identité des portefeuilles bitcoins, ce genre de logiciel malveillant est à l’origine d’une augmentation des tentatives d’extorsion de fonds sur internet.

Le logiciel malveillant Powershell de plus en plus menaçant

Selon toujours McAfee, les menaces liées au nouveau logiciel malveillant PowerShell ont augmenté de 460 % grâce à l’utilisation de scripts de téléchargement. Le nombre total de logiciels malveillants a quant à lui affiché une augmentation de 76 % au cours des quatre derniers trimestres. Par ailleurs, le nombre d’incidents rapportés dans la région Asie-Pacifique s’est accru de 126 % au premier trimestre 2019.