Bonne nouvelle, les rapports sexuels améliorent la productivité au travail

Nombreux sont ceux qui conçoivent les relations sexuelles comme une activité primaire source d’épuisement. Pour certains couples, elle est presque uniquement faite pour la reproduction. Pour d’autres, c’est un vice dont l’accomplissement consiste essentiellement en un plaisir éphémère. Aujourd’hui, il est démontré que la relation sexuelle exerce une influence importante sur la vie professionnelle.

C’est en tout cas le résultat d’une étude menée par le Professeur Keith Leavitt qui travaille au sein de l’Université d’Oregon. Aidé par ses homologues de l’Université de Washington, il a suivi 159 couples pour une durée de deux semaines. Au bout de l’expérience, les chercheurs ont conclu que l’activité sexuelle améliore l’humeur et la performance au travail.

Sexe productivité

Le sexe a un impact positif sur la productivité finalement.

Seuls des couples mariés ont participé à l’expérience. Selon le Professeur Leavitt, afin de ne pas fausser les résultats, il fallait que ce soit des couples vivant une relation stable.

Prendre du temps pour le sexe

Certains coachs sportifs savent, empiriquement, que faire l’amour peut permettre aux athlètes d’être plus performants. D’ailleurs, du temps des gladiateurs, les combattants avaient le droit de voir des femmes la veille des combats. En fait, l’activité sexuelle augmente le taux de testostérone aussi bien chez l’homme que chez la femme.

Ainsi, il est recommandé aux combattantes des compétitions de MMA de coucher régulièrement avec leur conjoint.

Pour le Professeur Leavitt, cette astuce est valable pour les couples non mariés, mais qui entretiennent des relations à long terme. Il confirme également que ce résultat concerne aussi bien les hommes que les femmes. Il suggère ainsi, aux professionnels de toute catégorie, de mettre un peu de préméditation dans leur vie intime.

Concrètement, il s’agit de consacrer régulièrement du temps au sexe.

Effet positif du sexe sur le moral

La testostérone est l’hormone du désir, de l’ambition et de la volonté de conquête. C’est ce qui rend fougueux et qui donne le goût du risque. Évidemment, ce sont des caractères indispensables à celui qui se veut d’être un professionnel accompli.

Les résultats de la recherche ont été publiés dans le Journal of Management du 1er mars. Ils montrent qu’indépendamment de la satisfaction conjugale, le sexe impacte positivement sur le moral, ainsi que sur la quantité de sommeil. Cet effet peut durer pendant 24 heures.

Selon le spécialiste, cela devrait intéresser « ceux qui souhaitent gérer activement leur investissement et moral au travail. »

Mots-clés biologiesantésexe