Les réseaux sociaux, un danger pour notre civilisation ?

Les réseaux sociaux font désormais partie intégrante de notre quotidien. Aussi pratiques qu’elles puissent être, ces plateformes peuvent également représenter un danger pour les utilisateurs. Et c’est ce que des chercheurs de l’université du New Jersey ont voulu mettre en avant. Dans une étude publiée récemment dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences, ils ont révélé que les réseaux sociaux pouvaient mettre notre civilisation en danger.

Ces travaux ont été menés par des experts en psychologie, en biologie, en neurologie et en climatologie. Selon eux, la façon dont les réseaux sociaux favorisent la diffusion de fausses informations mettrait en péril notre civilisation. La propagation des fake news influencerait en effet de façon négative les comportements collectifs. Et sur le long terme, cela risquerait de modifier les systèmes sociaux.

Des gens en train de traverser la rue
Photo by Ryoji Iwata on Unsplash

À travers cette étude, les chercheurs veulent notamment attirer notre attention sur la manière dont les fausses informations se propagent sur la toile et impactent la société actuelle.

Comportements collectifs et systèmes complexes

Les auteurs de cette étude ont abordé la notion de comportement collectif. Ils le définissent comme l’ensemble des actions coordonnées d’un groupe humain ou animal en l’absence d’un leader. L’étude des comportements collectifs se concentre sur la façon dont les individus influencent, ou sont influencés, par les autres. Les interactions et les rétroactions qui sont à la base de ces comportements collectifs sont les principales caractéristiques des systèmes complexes.

Lorsqu’ils sont perturbés, ces systèmes tendent à montrer une « résilience limitée » qui est ensuite suivie de changements « catastrophiques, soudains et parfois irréversibles » dans leur fonctionnalité. Ces perturbations peuvent être causées par la croissance de la population ou encore la technologie.

A lire aussi : 6 choses à retenir sur Twitter Blue

Les fausses informations, un véritable fléau

Dans leur étude, les chercheurs ont montré comment les réseaux sociaux contribuait à la diffusion de fake news. Aujourd’hui, il devient de plus en plus difficile de trouver des informations fiables sur des sujets importants tels que la santé ou le changement climatique. Les experts déplorent la propagation de ces fausses informations.

D’après eux, elles tendent progressivement à modifier les comportements collectifs. À terme, les réseaux sociaux pourraient même être à l’origine d’une grande perturbation des systèmes complexes qui font notre civilisation. En dépit de cela, les chercheurs admettent que ces plateformes apportent également du positif.

« La démocratisation de l’information a de profonds impacts, surtout pour les communautés marginalisées et peu représentées », concèdent-ils.