Les restes d’une construction fortifiée datant de l’Ancien Testament retrouvés en Israël

Comme vous le savez, la Bible est un recueil historique et comme tout recueil historique, sa première partie, l’Ancien Testament, est constituée de récits rapportant l’histoire des Hébreux. Certains de ces écrits détaillent d’ailleurs une période durant laquelle la guerre faisait rage entre les Cananéens, les Israélites et les Philistins.

Récemment, une équipe d’archéologues de l’IAA (Israel Antiquities Authority) incluant le Dr Saar Ganor et le Dr Itamar Weissbein, a fait la découverte des fondations d’une forteresse cananéenne datant de cette époque.

Les ruines d'une ancienne construction

Crédits Pixabay

Vieille de 3 200 ans, cet édifice se trouve aux environs de Gal On, un kibboutz situé dans le centre d’Israël. Cette construction fortifiée se trouve apparemment à un emplacement stratégique, qui selon les archéologues, devait permettre aux Égyptiens et aux Cananéens qui s’y étaient installés de garder un œil sur la route reliant la plaine côtière et la Judée.

Les Cananéens, les Israélites et les Philistins se faisaient alors la guerre

En toile de fond de ces guerres (il y en a eu pas mal), le contrôle des territoires du Pays de Canaan, ce qui n’est pas sans rappeler certaines situations actuelles au Proche-Orient. Sauf qu’à cette époque, les Égyptiens régnaient sur les terres de Canaan et protégeaient ses habitants.

Et suite à l’arrivée des Israélites et des Philistins, au 12e siècle avant notre ère, les batailles territoriales n’ont cessé de se succéder. En effet, tandis que les Philistins contrôlaient une grande partie de la plaine côtière côté sud en y ont créant d’immenses villes, comme Ashdod, Ashkelon et Gat, les Israélites dominaient les montagnes situées à l’intérieur des terres.

Afin d’élargir leurs territoires, les Philistins ont fait la guerre aux Cananéens, protégés par les Égyptiens, sur la route principale longeant la rivière Guvrin. Selon les suppositions, la forteresse de Gal On aurait justement été construite à cet emplacement afin de défendre la zone de ces incursions. Sauf qu’après le départ des Égyptiens, les Cananéens sont tombés.

Certains éléments de cette ancienne construction nous sont parvenus

Selon les archéologues, cette construction carrée qui avait 18 mètres de côté disposait de 4 tours de guet, placée à ses 4 coins. Un énorme bloc taillé de 3 tonnes était quant à lui posé à l’entrée la forteresse pour servir de portail.

À l’intérieur, il y avait une cour faite en dalles de pierre et des deux côtés de cette cour, on a retrouvé ce qui devait correspondre à des chambres. Certaines de ces chambres renfermaient d’ailleurs de nombreux récipients en terre cuite.

Baptisée “maison du gouverneur égyptien”, le style de construction de cette forteresse retrouvée à Gal On est apparemment semblable à celui de divers sites retrouvés en Israël.

Mots-clés archéologieIsraël