Les robots sexuels, une bonne chose pour les mariages selon une experte de Vancouver

Les robots sexuels pourraient bientôt devenir une réalité. Cependant, peu de recherches ont été faites sur les implications sociales, philosophiques, morales et juridiques des robots spécifiquement conçus pour la gratification sexuelle. Certains intellectuels s’y intéressent pourtant, comme nous le prouve le livre intitulé « Robot Sex: Social and Ethical Implication » de Marina Adshade.

Le livre a été écrit par un professeur à la Vancouver School of Economics de l’Université de la Colombie-Britannique. Il y est affirmé que les robots sexuels pourraient améliorer le mariage en réduisant le sexe et l’amour dans un couple.

Robots sexuels

Elle soutient que les « fuckbot » changeront fondamentalement ce que nous recherchons chez un partenaire. « Certaines personnes n’auront pas à faire de compromis. » a-t-elle déclaré aux journalistes de Star.

Bien évidemment, aucun fait réel ne peut encore prouver cette affirmation et il faudra attendre l’ère des robots pour savoir.

Une théorie peu commune

« Cela va briser ce faisceau de qualité que nous voulons chez une personne et nous permettre de nous concentrer sur ceux que nous considérons comme importants. » a déclaré Adshade. « Les robots sexuels permettent d’avoir la capacité de trouver de nouvelles façons de régler les problèmes. Je ne vais pas m’inquiéter à propos de mes relations sexuelles parce que j’ai cette technologie et cela satisfait cette partie de ma vie. »

Le professeur croit qu’une fois que l’externalisation des besoins sexuels aux robots sera normalisée, cela changera également nos attitudes par rapport à la monogamie. Elle a expliqué : « Je pense qu’il y a aussi un lien direct avec les robots sexuels et une acceptation accrue de la polygamie. »

Une théorie difficile à accepter

En d’autres termes, selon Adshade, trouver la bonne personne avec qui entrer dans un contrat légal à vie, et endurer ce contrat juridique à vie, deviendrait plus facile grâce à des robots sexuels humanoïdes. Cela suppose que le sexe n’est pas si important pour le mariage. C’est quelque chose sur lequel les gens sont prêts à faire des compromis.

L’on ne peut pas pourtant nier que la technologie n’a joué aucun rôle dans la sexualité humaine au fil des ans. Le vibromasseur par exemple a été inventé par le Dr George Taylor en 1869 et l’utilisation des diverses variations de cet appareil est devenue une pratique courante, autant en couple qu’en solo.

Mots-clés nsfysextech