Les rumeurs s’accèlerent sur la Xbox Series S

Si Microsoft ne s’est pas révélé avare en information au cours du bal marketing qui accompagne sa prochaine console de salon Xbox Series X, un mystère reste cependant entier : celui de l’hypothétique présence d’une seconde console de nouvelle génération aux specs moindres et au prix plus doux au nom de code « Lockhart« .

C’est une rumeur qui court depuis la fin de l’année dernière et qui fait donc l’objet de nouvelles révélations via différentes fuites en tout genre liées au kit de développement de la Xbox Series X – des informations récoltées et confirmées par le site The Verge.

Crédits Pixabay

Ces nouveaux documents constitue la base des informations confirmées par les sources du site qui collent peu ou pro avec les précédentes fuites concernant cette seconde Xbox nouvelle génération.

Présent au sein du kit de développement de la Xbox Series X se trouve un profil typé « Lockhart » qui fixe les performances sur les estimations des spécifications prévues par Microsoft pour cette fameuse « Xbox Series S » – on parle ainsi de « 7.5 Gb de RAM utilisable, un CPU underclocké et environ 4 téraflops de performance GPU« , une liste qui diffère sensiblement de celle de la Xbox Series X et ses monstrueux 12 téraflops, l’argument balancé à tort et à travers dans cette nouvelle Guerre des consoles 3.0.

La nouvelle génération sans 4K ?

Microsoft viserait ainsi une expérience de jeu à une résolution maximale de 1440p ou 1080p pour le profil Lockhart, des chiffres inférieurs au standard prévu par la PS5 et XBX qui prônent le sacro-saint « 4K avant tout ».

On rappelle si besoin que rien n’a encore été officialisé par Microsoft concernant l’éventuel lancement de cette deuxième Xbox de nouvelle génération – tant bien même un document également inclus avec le kit de développement mentionne la présence de « consoles Project Scarlett » en référence au nom de code utilisé pour désigner la Xbox Series X avant sa révélation au public.

Il faudra attendre les prochains mois à venir avant d’enfin connaître le positionnement de la marque sur la prochaine génération de console à venir ; la présence d’une seconde « Xbox Series S » à prix moindre pourrait se révéler être une stratégie gagnante – en coupant la chique au prix « premium » de la future PlayStation 5 – mais également hasardeuse en compliquant la communication autour des consoles en question.

La Xbox Series X étant déjà un nom qui a fait lever plus d’un sourcil, on n’ose imaginer ce qu’une deuxième consoles aux specs différentes pourrait provoquer dans l’esprit du consommateur.