Les satellites StarLink seront bientôt moins visibles

Depuis le lancement du projet Starlink de SpaceX, la communauté astronomique a fait part de son inquiétude sur la brillance de la constellation de satellites. Le fait est que la lumière qu’elle dégage risque de perturber les observations scientifiques.

Toutefois, la société a récemment obtenu l’autorisation de lancer douze mille nouveaux minisatellites en orbite basse. D’ailleurs, elle a déjà envoyé une demande d’autorisation pour le déploiement de trente mille autres.

La Terre vu de l'espace.

Crédits Pixabay

En réaction à la controverse, SpaceX a décidé d’équiper ses satellites d’un nouvel accessoire. Cette mesure supplémentaire atténuerait la réflexion solaire sur les satellites et les rendrait moins brillants. L’un des satellites ayant été lancés en janvier dernier portait déjà ce revêtement expérimental.

Des observations scientifiques ont démontré que le dispositif, nommé DarkSat, est efficace. Néanmoins, certains astronomes restent sceptiques à l’idée de cette mégaconstellation.

Une mousse sombre spéciale qui est transparente aux ondes radio

« SpaceX a trouvé le moyen de libérer la vue des scientifiques. Ce projet a été conçu avec l’aide de la communauté astronomique. Grâce à cet appareil, la constellation n’entravera pas les découvertes scientifiques », a déclaré Elon Musk, le PDG de SpaceX.

Il a donné quelques explications sur la fonctionnalité du nouvel ajout lors du dernier lancement, au cours duquel 60 satellites ont été déployés. Il a noté que, pour l’heure, le concept est dans sa phase expérimentale. Toutefois, à partir du lancement 9, tous les satellites devraient en être équipés.

Musk a expliqué que le dispositif « est en fait une mousse sombre spéciale qui est extrêmement transparente aux ondes radio, afin de ne pas affecter les antennes à réseaux phasés. » Il l’a comparé au pare-soleil d’une voiture.

Une réalisation technique impressionnante

L’avènement des vaisseaux spatiaux et la production en masse de satellites ont permis la mise en orbite terrestre basse de télescopes spatiaux puissants. Jusqu’à présent, SpaceX a déployé 422 satellites. Chaque lancement Starlink comprend 60 satellites.

Depuis le début de l’ère spatiale, en 1957, l’humanité a lancé environ neuf mille quatre cents objets en orbite. Pourtant, ce chiffre n’est même pas le tiers de ce que SpaceX projette d’envoyer. Actuellement, l’entreprise construit environ 7 satellites par jour. Bien qu’il s’agisse d’une réalisation technique impressionnante, force est d’admettre que l’idée d’avoir 42 000 satellites en orbite terrestre n’est pas très rassurante.

Mots-clés spacexstarlink