Les scénaristes de Cards Against Humanity ont défié une intelligence artificielle et ont mis leur emploi en jeu

La société créatrice de Cards Against Humanity (CAH), un jeu de cartes atypique, a prévu quelque chose d’insolite pour le Black Friday du 29 novembre 2019. En effet, The Verge rapporte que l’entreprise a opposé ses scénaristes à une intelligence artificielle pour déterminer qui, entre les humains et la machine, parviendrait à créer le nouveau jeu de cartes le plus populaire.

Pour les départager, la société a convié les internautes à visionner en direct le duel hors du commun qui avait commencé le vendredi 29 novembre 2019 à 11 heures HE pour finir 16 heures plus tard. Les humains et le robot devaient ainsi concevoir de nouveaux jeux de cartes et les internautes pouvaient visionner le duel en live tout en ayant la possibilité d’acheter soit les paquets conçus par l’IA, soit les paquets conçus par les rédacteurs humains, soit les deux, pour 5 dollars le paquet.

Cerveau

Crédits Pixabay

A la clé de ce pari fou, des primes de 5.000 dollars pour chaque employé si l’équipe humaine remportait la victoire. En cas de défaite, par contre, tous les rédacteurs humains prenaient la porte.

Une IA bien entraînée

Pour pimenter le pari, l’entreprise n’a pas pris n’importe quelle intelligence artificielle. Elle avait en effet porté son choix sur une intelligence artificielle créée par la société de recherche en intelligence artificielle OpenAI, dotée d’un réseau de neurones avec le modèle en open source GPT-2.  Cette IA avait déjà été formée sur des dizaines de milliers de textes sur Internet afin de pouvoir établir des phrases réalistes. Mais ce n’est pas tout, CAH est allé encore plus loin en entraînant l’IA sur ses propres cartes.

Sur le site Web de CAH, on peut lire que :

Cela a été fait en prenant ce réseau pré-formé, puis en l’entraînant plus en avant sur le texte de 44.000 cartes blanches. Cela comprend les 2.000 cartes (environ) du jeu officiel, 25.000 cartes de brainstorming internes qui n’ont jamais été intégrées au jeu et 17.000 cartes non officielles de listes bien préparées par les fans. Nous avons arrêté l’entraînement dès que l’IA a pu produire « systématiquement » des cartes correspondant à la grammaire et au ton du jeu.

Et la victoire a été remportée par…

Les humains ! La société a effectivement annoncé l’heureuse nouvelle dans un tweet. A la fin des 16 heures, les auteurs humains ont pu vendre 82.826 dollars de paquets de cartes contre 81.135 dollars pour l’intelligence artificielle.

CAH a également présenté une FAQ assez hilarante sur son site. Parmi les questions qui y figurent, on lit « qu’est-ce que cela a à voir avec le Black Friday ? » Ce à quoi l’entreprise répond : « Toute cette affaire est une cascade complexe pour attirer l’attention et gagner de l’argent tout en surchargeant le travail de nos employés. N’est-ce pas vraiment ce qu’est le Black Friday ? » ; « vas-tu vraiment renvoyer les scénaristes s’ils perdent aujourd’hui ? » lit-on sur une autre question  et CAH répond : « Non, nous ne sommes pas des monstres ! Nous attendrons après les vacances ».

Bonne ou mauvaise blague, ce qui est sûr, c’est que les employés de CAH pourront conserver leurs emplois.

source: https://www.theverge.com/2019/11/29/20988128/cards-against-humanity-ai-challenge-writers-black-friday-competition