Les scientifiques le confirment, pour votre santé mentale, pensez à jardiner

Le jardinage n’est pas forcément la première activité à laquelle on pourrait s’adonner pour faire office de méthode thérapeutique. Mais à en croire des spécialistes de la question de la santé mentale, au-delà d’un simple passe-temps, ce serait un excellent moyen pour conserver une bonne santé mentale.

Un contact avec la nature, mieux, une immersion dans les activités en lien avec la terre et les plantes serait ainsi une importante source de bien-être pour tous ceux qui sont confrontés tant au stress qu’à d’autres affections plus méchantes touchant la santé mentale.

Crédits Pixabay

Ces effets bénéfiques imputables à ce qu’on appelle désormais l’« horticulture sociale et thérapeutique » font ainsi figure d’innovation dans le cadre de la prise en charge médicale, mais peuvent également être mis en pratique dans un contexte de pur bien-être individuel.

Le mal du siècle : un monde gouverné par le stress

Les affections relatives à la santé mentale ont pris une proportion de plus en plus croissante au sein des cabinets des médecins spécialisés ces dernières décennies.

Et il faut le dire, notre mode de vie contemporaine y est pour beaucoup à travers le stress et autres tracas psychologiques résultant de la vie professionnelle.

Évidemment, ces différents facteurs contribuent fortement à l’apparition de troubles et de problèmes tant au niveau du corps que du cerveau, tels l’anxiété, le stress chronique ou l’état dépressif.

Un nouveau mode de traitement du mal-être

Si certains s’affranchissent de ces tracas à coup de médicaments et de traitements divers, les prescriptions « écologiques » à base de jardinage ont maintenant la côte auprès de nombreux médecins qui voient défiler des patients en mal de bien-être. Et ce n’est pas uniquement un phénomène de « mode ».

Ces traitements non médicaux sont en effet mis en œuvre pour aider les patients à se sortir des épisodes d’anxiété, de solitude ou même de dépression. Suite aux prescriptions écologiques, les médecins traitants notent une amélioration de la santé générale des patients, en plus d’une diminution des niveaux d’anxiété.

Le jardinage peut évidemment se pratiquer aussi bien en communauté qu’en solo. Outre l’amélioration du bien-être et de la santé, c’est également un excellent moyen pour inciter les gens à adopter des comportements de consommation et d’hygiène de vie plus sains.

Mots-clés Santé mentale