Les selfies sexy sont liés aux inégalités économiques selon cette étude

Des chercheurs de l’université New South Wales ont voulu savoir exactement pourquoi les filles sont friandes de selfies, pourquoi elles en prennent plus que les garçons. Cette étude haletante les a amenés à analyser 10 000 photos prises dans 113 pays différents.

Premier constat : ce sont toutes des photos sexy, très rarement prises à la hâte. Les filles se prennent en selfie comme pour aller à un défilé de mode.

Second constat : les filles ne prennent pas autant de photos sexy pour plaire aux garçons. La conclusion des universitaires pourrait étonner plus d’un : les femmes se montrent attirantes pour réagir inconsciemment aux inégalités économiques de plus en plus flagrantes.

En d’autres termes, les femmes sont dans une sorte de perpétuelle « lutte » pour leur identité, pour avoir une place dans la société qui garde encore aujourd’hui de nombreux traits patriarcaux.

La méthode de l’équipe de recherches

Les chercheurs n’ont pas fait qu’analyser des milliers de photos. Ils se sont également intéressés aux tags accompagnant les selfies, comme « sexy, » « hot » et bien d’autres. L’équipe a aussi voulu savoir dans quels pays ce phénomène est le plus exacerbé.

Le Dr Khandis Blake a dirigé cette étude. Elle explique que les femmes se préoccupent de leur apparence « à cause des pressions patriarcales. »

Blake affirme implicitement que les vieilles pratiques patriarcales ne sont pas entièrement révolues malgré les progrès majeurs comme l’obtention du droit de vote ou la légalisation de l’avortement dans certains pays. Malgré tout, « Les femmes vivent dans des sociétés qui valorisent leur apparence plus que les autres qualités. » poursuit Blake.

Marqueur d’ascension sociale chez les femmes

La directrice des recherches explique : « Ce que nous avons découvert, c’est que les femmes sont plus susceptibles d’investir du temps et des efforts dans la publication de selfies sexy en ligne dans des endroits où l’inégalité économique augmente. »

Le Dr Khandis Blake poursuit : « A tort ou à raison, le fait de paraître sexy peut générer des retombées économiques, sociales et personnelles importantes. »

En ce qui concerne la place de la femme dans la société, Blake explique : « L’inégalité des revenus est un facteur prédictif important de selfies sexy. Cela suggère que les selfies sexy sont un marqueur de l’ascension sociale chez les femmes qui suit les incitations économiques dans l’environnement local. »

Mots-clés selfies