Les sextoys, la nouvelle cible des voleurs ?

Las Vegas attire souvent les cambrioleurs et cela n’a rien d’étonnant compte tenu des sommes d’argent circulant dans ses casinos. En fin de semaine dernière, deux hommes ont précisément attaqué un entrepôt situé dans la ville. Ils ont dérobé des milliers de préservatifs et des dizaines de sextoys de luxe.

L’entrepôt en question n’appartenant en effet pas à l’un des nombreux casinos de la ville, mais à une entreprise du nom de LELO.

LELO

Si ce nom ne vous est pas tout à fait inconnu, c’est tout à fait normal. L’entreprise est née en 2003 à Stockholm sous l’impulsion de trois designers norvégiens et elle se positionne sur le segment du sextoy de luxe.

Un fabricant de sextoys s’est fait détrousser

Contrairement à bon nombre de ses concurrents, LELO a pris le parti de fabriquer et de produire des jouets intimes au design soigné et recherché. Cette stratégie s’est révélée payante et l’entreprise a ainsi réussi à se faire un nom sur le secteur et à exporter ses produits à travers le monde.

Elle est ainsi très bien implantée sur le marché américain et elle dispose de plusieurs entrepôts situés sur le territoire. L’un d’entre eux se trouve donc à Las Vegas et il a reçu en fin de semaine dernière la visite de deux cambrioleurs visiblement désireux de se remplir les poches.

L’entrepôt en question avait fermé ses portes un peu plus tôt qu’à l’accoutumée afin de permettre à ses employés de profiter d’un repos bien mérité. Les deux hommes se sont présentés à 19h45 environ et ils se sont introduits dans les lieux en passant par la porte arrière.

Toute la scène a été filmée par les caméras de surveillance.

Les deux cambrioleurs ont directement attrapé deux cartons remplis de préservatifs avant de repartir. Ils sont revenus ensuite sur les lieux quelques minutes plus tard pour récupérer trente-six autres paquets contenant en tout plusieurs milliers de préservatifs flambant neufs.

Les cambrioleurs sont revenus le lendemain

LELO ne se contente effectivement pas de produire des sextoys. L’entreprise a également développé un préservatif nouvelle génération baptisé HEX. Il avait fait l’objet d’un article complet l’année dernière.

Toutefois, les deux compères n’en sont pas restés là. Ils sont en effet revenu le lendemain matin pour récupérer de nouvelles boîtes, des boîtes contenant cette fois plusieurs jouets sexuels développés par le fabricant.

Il faut tout de même signaler que les produits de la marque ne sont pas franchement donnés. Leur prix va en effet d’une centaine d’euros à plusieurs milliers d’euros pour les modèles les plus aboutis.

L’Inez, par exemple, est proposé à un prix oscillant entre 5 900 € pour le modèle en argent à 12 000 € pour le modèle plaqué or. L’Earl, l’Olga et l’Yva sont proposés pour leur part à 1 990 €, 2 790 €ou 2 990 €.

On imagine donc sans peine ce qui a poussé ces cambrioleurs à revenir sur les lieux de leur crime le lendemain. Il faut d’ailleurs signaler qu’ils n’ont toujours pas été attrapés à l’heure où j’écris ces lignes.

Mots-clés insolitensfysextoys