Les sites pirates en passe de disparaître de Google ?

Il y a quelques années, Google a déclaré qu’il ne supprimerait pas les sites pirates de ses résultats de recherches, en dépit de la pression exercée par les propriétaires de droits d’auteur. Face aux nombreuses demandes d’assignation DMCA (Digital Millenium Copyright Act), la firme de Mountain View a seulement consenti à rétrograder ces sites dans les résultats.

En 2018, Google avait annoncé que « les sites contenant un grand nombre d’avis de suppression peuvent apparaître plus bas dans les résultats de recherche. Ce changement de classement aide les utilisateurs à trouver plus facilement des sources de contenu légitimes et de qualité. » Deux ans après cette décision, Google semble avoir changé son fusil d’épaule et aurait choisi de gérer les sites pirates autrement.

Crédit Pixabay

D’après le site Torrent Freak, Google commencerait à faire « disparaître » progressivement ces sites de ses résultats.

Des sites difficiles à trouver

En dépit des mesures prises par Google il y a deux ans de cela, les sites pirates pouvaient encore être trouvés assez facilement. Toutefois, depuis les nouvelles mesures prises par le géant du web, ce n’est plus le cas.

Désormais, lorsqu’un internaute recherche un site pirate, il est redirigé par Google vers des pages Wikipédia ou des sites qui utilisent le même nom. Torrent Freak a tenu à comparer les résultats de Google avec d’autres moteurs de recherche, comme Bing et DuckDuckGo. Par exemple, sur Google, le site de torrents 1337x.to n’apparaît pas dans les résultats de recherche. Néanmoins, lorsque les recherches sont faites sur Bing ou DuckDuckGo, le site 1337x.to s’affiche directement au sommet des résultats.

À lire aussi : Les pirates partagent toujours des torrents sur Google Maps

Une décision qui a un impact sur les sites pirates

Torrent Freak a poursuivi ses recherches en essayant de retrouver des sites de torrents comme Torrentz2, EZTV, NYAA et LimeTorrents sur Google, mais en vain. À la place, le moteur de recherche affiche des sites qui utilisent les mêmes noms pour générer du trafic.

Selon Torrent Freak, la disparition de ces sites ne serait pas due à des demandes d’assignation DMCA mais plutôt aux algorithmes de Google. Un représentant de LimeTorrents.info a déclaré que cette situation avait un impact sur le trafic du site.

« Google a supprimé la plupart des sites de torrent de ses résultats de recherche et cela a aussi affecté le trafic sur notre site. »

À lire aussi : Zone Annuaire lance un second domaine