Les smartphones seraient sept fois plus sales qu’un siège de WC, d’après une étude

C’est une étude qui vous donnera envie de poser à jamais votre smartphone. La société Initial Washroom Hygiene a partagé une enquête, relayée par le Daily Mail, à propos des bactéries qui recouvrent nos chers téléphones. Il semblerait que ces derniers soient sept fois plus sales qu’un… siège des WC ! Et le résultat est encore pire du côté des smartphones équipés d’une coque en cuir. Autant dire que vous ne regarderez plus votre téléphone de la même manière. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’une étude met en avant la forte présence des bactéries sur des smartphones que nous manipulons toute la journée.

C’est auprès de Hugh Pennigton, spécialiste de la bactériologie à l’Université d’Aberdeen, que cette étude aura été menée par Initial Washroom Hygiene. L’homme explique au passage les raisons expliquant cette forte contamination de nos smartphones.

Il est notamment conseillé de ne jamais utiliser le smartphone de quelqu’un sous peine d’en récupérer les bactéries.

Les smartphones sont plus sales que jamais d’après cette étude

Le constat fait froid dans le dos : les smartphones sont sept fois plus sales que la cuvette des WC. Du côté des coques en cuir, ce chiffre monte jusqu’à 17, souligne une nouvelle fois l’étude menée par Initial Washroom Hygiene. Ce sont pas moins de 1479 groupements de bactéries qui ont été découverts lors de l’enquête à laquelle Hugh Pennigton, bactériologue de l’Université d’Aberdeen, a participé.

L’homme explique également que cette contamination est due (logique) à la forte présence de notre smartphone dans la vie quotidienne.

Que ce soit au moment de manger, dans les WC, dans la rue… notre smartphone est toujours dans les parages et récolte avec lui les bactéries. L’étude va encore plus loin en affirmant que les virus seraient encore plus présents de cette manière – tout en expliquant que c’est le propriétaire du téléphone qui les dépose sur ce dernier.

Résultat ? Il est fortement déconseillé de prêter son téléphone ou d’emprunter celui de quelqu’un, pour éviter une possible contamination.

Dans le futur, nettoyer son smartphone pourrait être une nouvelle norme pour éviter d’en transporter les bactéries – qui, on le rappelle, sont sept fois plus nombreuses que sur la cuvette des WC.

Mots-clés santésmartphone