Les téléphones portables auraient bien un effet sur le cerveau

Il nous manquait un peu mais le débat sur les ondes des téléphones portables va enfin revenir sur le devant de la scène. Car en effet, on vient d’apprendre sur le Figaro que les médecins de l’Institut national de l’addiction aux drogues de Bethesda (me demande pas le rapport) viennent tout juste de publier les résultats d’une étude. Oui, une étude qui prouve apparemment que les ondes électromagnétiques ont tendance à augmenter l’activité du cerveau dans la zone qui se trouve à proximité de l’appareil. Et attention, hein, car cela ne veut pas dire que tu vas devenir plus intelligent.

Alors en fait, l’étude a porté sur l’étude et l’enregistrement des réactions cérébrales de 47 patients. On leur a ainsi collé un téléphone portable sur l’oreille pendant 50 minutes sur chaque oreille, on leur a injecté un traceur et on a regardé ce qu’il se passait. Visiblement, nos gentils cobayes ne sont pas morts mais les chercheurs ont constaté que l’utilisation d’un mobile augmentait le métabolisme du taux de glucose dans la zone du cerveau proche de l’appareil. Si tu ne comprends rien, c’est normal, nous on est des Geeks et les taux de glucose ça nous parle pas autant que l’iPad 2.

Bref, ce qu’il faut retenir de cette étude, c’est l’utilisation d’un téléphone portable a bien des conséquences sur le cerveau. Les vilaines petites ondes électro-magnétiques auraient ainsi tendance à le stimuler. En gros, les filles, il se passe bien quelque chose, ces ondes ont bien un effet sur le cerveau mais on ne sait toujours rien de leur nocivité. Du coup, finalement, on n’est pas plus avancé sur la question et c’est bien dommage parce que ce n’est pas la première étude du genre, hein, mais on en est toujours au même point.

Notez cependant que d’autres travaux sont actuellement en cours un peu partout dans le monde mais il va falloir attendre plusieurs années avant d’y voir plus clair. Tiens, mais ce n’est pas la première fois qu’on entend ça, non ? A chaque fois qu’une nouvelle étude est publiée, on en revient toujours au même point. Nos copains les scientifiques publient les résultats, oublient la conclusion et indiquent qu’il faudra attendre plusieurs années pour savoir si ces ondes sont vraiment cancérigènes ou non. Super, les gars, c’est franchement trop utile.

Pour un peu, on pourrait presque penser que ce sont les industries de télécommunication qui ont financé ces études, tiens. Dans tous les cas, en attendant que les conclusions de tous ces études soient publiées, je pense que le mieux est de ne plus téléphoner à personne. Ou alors avec une oreillette. Ah, mais j’y pense, les oreillettes, ça fonctionne bien par Bluetooth, non ? J’veux dire, ce sont aussi des ondes ? Mais alors, est-ce qu’on a fait des études pour déterminer si les ondes du Bluetooth étaient cancérigènes ? Oui ? Et alors ? Ah, faut aussi attendre les conclusions ?

Moralité, pour vivre plus vieux, il ne faut pas avoir d’amis ni même de vie sociale.

C’est bon, je suis dans la course pour devenir centenaire.

Crédits Photo

Mots-clés mobiletéléphonie