Les Tesla désormais équipées d’un nouvel ordinateur de conduite autonome

Les nouveaux modèles de voitures Tesla possèdent désormais une nouvelle puce de conduite autonome. C’est ce qu’a indiqué Elon Musk, le PDG de la société, durant la journée de l’autonomie de la compagnie. Il s’agit d’une nouvelle puce personnalisée fabriquée par la firme elle-même.

Auparavant, Tesla utilisait la plateforme Drive de Nvidia.

Ce changement au niveau de l’ordinateur de bord a commencé il y a deux ans avec l’achèvement de la conception de la puce personnalisée Tesla. Ainsi, Les Model S et X de Tesla ont commencé à être équipés de la nouvelle puce il y a de cela un mois. Quant au célèbre Model 3, l’installation du nouveau matériel a commencé il y a environ 10 jours.

Elon Musk a aussi ajouté que toutes les voitures Tesla sont dorénavant équipées de tout le matériel nécessaire pour la conduite autonome. Il suffit maintenant d’apporter les améliorations nécessaires au logiciel.

Les deux types de service proposés par Tesla

Il est à noter que les voitures Tesla vont du « niveau 2, » c’est-à-dire pas totalement autonomes au « niveau 4 » qui propose un système d’aide à la conduite plus avancée que la plupart des autres modèles. Ainsi, deux services sont proposés, le pilote automatique et la conduite autonome.

Le premier combine un régulateur de vitesse adaptatif et une direction de voie. Cette fonction est actuellement standard sur toutes les nouvelles voitures de la marque. Pour ce qui est de la conduite autonome, elle présente l’option Summon qui permet d’appeler sa voiture à distance et la navigation en Autopilot qui permet de changer de rampe sur l’autoroute ou encore de se faire conduire à une destination préalablement indiquée.

La prochaine génération d’ordinateur de bord déjà en cours de développement

Pendant cette présentation, le PDG de Tesla a d’ores et déjà parlé de la conception de la prochaine génération d’ordinateur de bord. Selon lui, les ingénieurs de la compagnie en seraient maintenant à la moitié du processus de développement de ce dispositif.

Cette puce, prévue pour être finalisée dans environ deux ans, serait trois fois meilleure au niveau des performances que celle utilisée actuellement sur les Model S, X et 3. Cette avancée est nécessaire à la marque pour atteindre ses objectifs d’améliorer les capacités d’assistance aux conducteurs au niveau de ses véhicules.

Mots-clés tesla