Les théories autour des aliens et des OVNIS sont “insensées” selon cet astrophysicien

Vous êtes persuadés que les extraterrestres visitent régulièrement notre monde et qu’il leur arrive même de manger un morceau à la Maison Blanche avant de repartir vers d’autres systèmes stellaires ? Vous êtes convaincu qu’un vaisseau alien s’est crashé à Roswell en 1947 et que des expérimentations ont été menées dans la Zone 51 ? Les déclarations de cet astrophysicien risquent de ne pas vous plaire.

Ce n’est pas vraiment une révélation, mais l’ufologie s’est considérablement popularisée au fil de ces dernières années. Notamment depuis 1947 et ce fameux crash survenu près de la ville de Roswell… et encore plus depuis que l’US Army a reconnu l’existence de la Zone 51.

Un panneau pris en photo autour de la Zone 51
Crédits Pixabay

Toutefois, tous les ufologues ne voient pas les choses exactement de la même manière.

Sommes-nous seuls dans l’Univers ?

A la question de savoir si nous sommes seuls dans l’Univers, la réponse est finalement assez simple : c’est hautement improbable. Si la vie a réussi à se développer sur notre planète, alors il y a de très fortes chances qu’elle l’ait aussi fait sur d’autres mondes. L’humanité n’est pas unique, pas plus que la Terre, et il paraît inconcevable que nous soyons la seule civilisation dans le grand tout formé par le Big Bang. La loi des statistiques.

Croire en l’existence des extraterrestres n’est donc pas un acte de foi. C’est le fruit d’une simple réflexion logique.

Cela étant, il y a un véritable gouffre entre croire qu’une autre civilisation intelligente existe – ou a existé – quelque part dans l’Univers et penser que nous recevons régulièrement la visite d’êtres venus d’ailleurs.

Les OVNIS forcément de nature extraterrestre ?

Beaucoup pensent cependant que c’est le cas, en s’appuyant notamment sur toutes les observations d’OVNIS relatées à travers le monde. Même le Pentagone a fait un pas dans cette direction en divulguant des vidéos montrant des appareils non identifiés.

Mais là encore, il y a une nuance importante à souligner : un OVNI n’est pas forcément de nature extraterrestre. Il s’agit simplement d’un objet volant qui n’a pas pu être identifié. Ce qui n’en fait pas forcément un appareil venant d’une autre galaxie.

Et c’est justement ce que soutient l’astrophysicien Adam Frank dans un article d’opinion publié pour le compte du Times.

Le Pentagone enquête

Dans cet article, le chercheur commence par expliquer qu’il y a de très bonnes raisons de rechercher une forme de vie extraterrestre. En revanche et toujours de son point de vue, il est tout bonnement insensé de penser que des extraterrestres se cachent forcément derrière les rapports d’observation d’OVNIS.

Insensé, mais aussi illogique. En supposant que ces OVNIS soient bien de nature extraterrestre, alors cela voudrait dire que ces appareils ont été capables de franchir des systèmes stellaires entiers et de voyager à travers une galaxie. Ce qui dénoterait bien entendu d’une technologie très avancée. Suffisamment pour rendre ces vaisseaux furtifs si ces mêmes extraterrestres souhaitaient rester cachés.

Ce qui, une fois encore, ne fait pas sens pour l’astrophysicien. Franchir les systèmes stellaires exige de nombreux sacrifices. Et entamer un tel voyage pour ne pas se montrer n’a aucune logique.

Conserver un esprit analytique et factuel

Cela ne veut cependant pas dire que Adam Frank ne s’intéresse pas aux OVNIS ou qu’il ne pense pas qu’il faille les étudier. En réalité, pour lui, il est indispensable de tout mettre en oeuvre pour faire la lumière sur ces phénomènes, mais il est aussi primordial de le faire avec un esprit analytique et scientifique.

Il faut d’ailleurs rappeler que le gouvernement américain lui-même prend ces phénomènes très au sérieux. Suffisamment pour avoir monté un groupe de travail pour mener l’enquête. Groupe de travail qui rendra ses conclusions préliminaires au juillet.

Mots-clés extraterrestres