Les Thunderbolts sont-ils méchants ? Bucky Barnes nous éclaire

Le lineup de la phase 5 du MCU s’est dévoilé lors de la D23 organisée par Disney. L’occasion d’en apprendre un peu plus sur ce que nous réserve l’univers connecté qui aime planifier son chemin avec plusieurs années d’avance. Désormais, place à une nouvelle génération de personnages comme l’équipe des Thunderbolts. Le long-métrage éponyme met en scène le Gardien Rouge, Yelena Belova, John Walker, Ghost, Taskmaster, Valentina Allegra de Fontaine et Bucky Barnes aka le Soldat de l’Hiver.

Un justicier présent depuis le premier film Captain America et interprété par Sebastian Stan. C’est justement ce dernier qui a été interrogé par ExtraTV (via ScreenRant) sur les Thunderbolts car une question taraude les fans. L’équipe est-elle gentille ou plutôt méchante ?

Après tout, on compte Yelena Belova et Bucky Barnes alors que ce duo se bat aux côtés des Avengers. Contrairement à Ghost, Taskmaster ou encore John Walker qui avait assassiné de sang froid, dans la rue, un homme dans Faucon et le Soldat de l’Hiver.

Selon Sebastian Stan, Thunderbolts va répondre à cette question que les fans se posent à propos de l’orientation du groupe.

Crédit : Marvel Studios

Mais l’acteur précise également que le film baigne dans une zone grise.

À lire aussi : La rivalité Marvel/DC Comics n’a pas de sens pour Jason Momoa (Aquaman)

Une équipe dans la zone grise

Si les membres des Thunderbolts sont apparus dans plusieurs productions du MCU, aussi bien des séries que des films, une large majorité combat pour le mal. Mais il semblerait que le film qui va réunir ces personnages se trouve dans une zone un peu plus grise.

C’est en tout cas ce que nous dit Sebastian Stan, l’interprète de Bucky Barnes aka le Soldat de l’Hiver, lors d’une entrevue. L’occasion d’annoncer clairement que les fans devront se faire leur propre avis concernant la moralité de ces personnages. Est-ce le début d’une approche un peu moins manichéenne du MCU ?

De nouveau, c’est peut-être ce que le film va aborder, non ? C’est toujours intéressant quand, en tant que spectateur, vous devez décider si nous sommes des méchants ou des héros. Mais je pense que c’est ce qui plait dans ce film. Il est très peu conventionnel. Donc ça commence un peu comme, qui est vraiment le héros ou le méchant ? Je suppose.

Sebastian Stan

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.