Blizzard Entertainment accusé de discriminations salariales

Les scandales impliquant des sociétés de développement de jeu vidéo s’enchaînent. Le nombre des appels à la syndication augmente de jour en jour dans cette industrie à 150 milliards de dollars. Après Ubisoft et Insomniac Games, c’est au tour de Blizzard Entertainment de se retrouver sous le feu des projecteurs. L’éditeur américain de jeux vidéo fait notamment l’objet d’une critique à cause d’une histoire de disparités salariales.

En fin de semaine dernière, un employé anonyme a fait passer une feuille de calcul stipulant des dizaines de salaires. Le document indique que certains producteurs et ingénieurs de Blizzard gagnent des milliers de dollars en l’espace d’un an alors qu’en face, les testeurs de jeux vidéo et les personnes en charge des relations clients sont vraiment sous-payés.

Crédits: Pixabay

La feuille de calcul parle également des récentes augmentations offertes par la firme, qui en passant sont inférieures à 10% et sont minimes si l’on tient compte des revenus de Blizzard qui ne cessent de grimper en flèche.

À ne pas louper : Les Galaxy Note 20 sont disponibles en précommande

Plus de la moitié des employés de Blizzard ne sont pas satisfaits de leur salaire

Si l’on en croit Bloomberg, plus de la  moitié des salariés de Blizzard ne sont pas satisfaits de leur rémunération. Cette conclusion a été tirée d’une enquête interne réalisée au sein de l’entreprise californienne en 2019. Au vu des résultats, l’éditeur de Diablo et de World of Warcraft s’est engagé à mener une étude afin d’établir un système de paiement équitable. Mis en vigueur le mois dernier, les résultats de cette étude ont provoqué plusieurs réactions sur les canaux de communication interne de l’entreprise.

Jessica Taylor, porte-parole d’Activision Blizzard, a fait des commentaires sur l’incident. Selon Taylor, l’éditeur de jeu vidéo a toujours fait en sorte de rémunérer ses employés de manière équitable et compétitive.

Investir davantage sur les employés les plus performants fait partie de la politique de rémunération de Blizzard. C’est pourquoi les meilleurs  joueurs de la firme ont bénéficié d’une augmentation de salaire de 20% en comparaison de l’année dernière. Certains ont même été promus à des postes supérieurs.

Blizzard a d’autres cadavres dans le placard

Contrainte par sa firme mère Activision Blizzard, la filiale Blizzard Entertainment a récemment réduit ses coûts opérationnels en licenciant des centaines d’employés. Une décision stratégique qui a considérablement fait augmenter les charges de travail des salariés restants.

Il s’avère en outre que les surplus de travail n’ont pas été rémunérés. D’anciens employés de Blizzard, travaillant actuellement pour d’autres firmes de jeux vidéo affirment que les concurrents de l’entreprise californienne sont nettement plus généreux en matière de rémunération.

Mots-clés activision blizzard