Les utilisateurs de Snapchat s’insurgent contre une publicité

Un pop-up pour la promotion d’un nouveau jeu s’intitulant « Would you rather » a récemment fait réagir des utilisateurs de Snapchat. La proposition de l’encart donne le choix entre mettre une claque à Rihanna ou donner des baffes à Chris Brown, rien de moins.

Le passage de cette publicité ce weekend n’a pas manqué de susciter les réactions négatives des internautes et de plusieurs personnalités.

Snapchat

Face à ce qui est considéré comme une publicité faisant la promotion des violences dont la chanteuse a été victime, les utilisateurs du réseau social ont interpellé l’entreprise sur la politique de gestion des insertions publicitaires en place.

Chelsea Clinton, la fille de l’ancien président américain s’est jointe à la multitude d’internautes qui ont dénoncé ce laisser-aller, obligeant les responsables de Snapchat à supprimer la publicité et à s’excuser.

Une faille dans le système de filtrage des publicités ?

Snapchat n’a pas censuré le pop-up ou demandé sa modification malgré son système de vérification et de filtre des contenus à caractère publicitaire. C’est en effet après que des captures d’écran aient été partagées par les utilisateurs que la société américaine a réagi.

En réponse à la fronde des internautes, Snapchat a pris les mesures pour supprimer la publicité source de discorde. La firme s’est également excusée auprès des utilisateurs, assurant via le site d’information Mashable que l’erreur qui a permis la mise en ligne de cette annonce et enfreint du même coup la politique publicitaire de l’entreprise ne se reproduira pas.

Snapchat a en effet annoncé avoir apporté d’importantes modifications à ses filtres.

Un lanceur d’alerte à la base de la vague de réactions

Royce Mann (@TheRoyceMann), c’est le pseudonyme de l’utilisateur qui a lancé le premier tweet critiquant la mise en ligne de la publicité. L’information a ensuite été relayée par des militants contre la violence conjugale, à l’instar de Brittany Packnett et de Chelsea Clinton.

Par la suite, de nombreuses autres voies se sont fait entendre et des milliers de messages ont ainsi été publiés par les internautes.

La leçon est retenue en tout cas, il faut bien réfléchir avant de demander à des joueurs de choisir entre gifler Rihanna ou frapper Chris Brown.

Mots-clés snapchat