Les utilisateurs de Tinder aident les réfugiés ukrainiens à trouver un abri et du soutien

Depuis que la guerre entre l’Ukraine et la Russie a éclaté, les Ukrainiens ont été obligés de fuir leur pays. D’un côté, le gouvernement ukrainien a suggéré aux femmes et aux enfants de rejoindre un autre État pour se réfugier. D’un autre côté, il a demandé de l’aide aux grandes sociétés de télécommunication pour aider son pays.

Depuis, plusieurs plateformes technologiques se sont mobilisées. Par exemple, Meta a ajouté une nouvelle fonctionnalité sur sa plateforme mère “Facebook” pour que les Ukrainiens puissent chercher de l’aide et des soins via l’application. WhatsApp a également autorisé les utilisateurs à joindre les services d’urgence par leur biais.

Tinder
©bigtunaonline/123RF.COM

En ce moment, la plateforme Tinder se mobilise à son tour pour apporter son aide à l’Ukraine.

Les utilisateurs de Tinder tendent la main aux Ukrainiens

Depuis le début de la guerre, près de 2,5 millions de personnes ont fui le pays, presque le double de ce que l’Europe a connu depuis la Seconde Guerre mondiale. Pour pouvoir s’en sortir, les réfugiés essaient de trouver de l’aide sur les réseaux sociaux. En effet, pour obtenir l’aide des pays voisins, les Ukrainiens sont passés par la plateforme Tinder.

Tinder est un site dédié à la rencontre, mais depuis un certain temps, les réfugiés ont utilisé la plateforme pour obtenir de l’aide. D’ailleurs, certaines personnes ont déjà témoigné de l’aide reçue de personnes inscrites sur le site. Anastasia Tischchenko et Natalia Masechko, par exemple, font partie des personnes qui ont publié un message de détresse sur la plateforme. Peu de temps après leur message, les deux jeunes filles ont été mises en contact avec une personne qui leur a trouvé un abri : le monastère de Siret où elles ont pu passer la nuit.

Les réseaux sociaux sont d’une aide précieuse pour les réfugiés

L’histoire d’Anastasia et de Natalia n’est pas isolée. Au fur et à mesure que les jours passent, le nombre de réfugiés augmente considérablement. D’ailleurs, les responsables de certaines villes comme la Pologne, Varsovie et même la Cracovie ont annoncé qu’ils luttaient pour pouvoir accueillir toutes les personnes ayant fui l’Ukraine en raison de la guerre.

Pour sa part, le maire de Varsovie, Rafal Trzaskowski, a affirmé que la situation devenait de plus en plus critique. La ville va donc bientôt accueillir plus de 4 millions d’autres réfugiés à cause de ce conflit opposant l’Ukraine et la Russie. De ce fait, les réseaux sociaux sont le meilleur moyen pour les réfugiés de trouver de l’aide plus rapidement, qu’ils soient déjà hors de leurs frontières où encore en Ukraine.

Source

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.