Les ventes de PC toujours en baisse, pour la cinquième année consécutive

Pour la cinquième année consécutive, le marché des ordinateurs personnels fait grise mine, comme le suggèrent les chiffres dévoilés récemment par les cabinets de recherche IDC et Gartner. Rien de nouveau sous le soleil ici, le public préférant visiblement toujours le smartphone au PC, quitte à reporter de plusieurs années le renouvellement de ce dernier.

2016 s’illustre donc par des résultats en baisse pour ce secteur. IDC indique ainsi que “seulement” 260 millions d’ordinateurs ont trouvé preneur au cours de l’année (soit une baisse de 5,7% comparée à 2015), Gartner, de son côté, est un peu plus optimiste et chiffre à 269,7 millions le nombre total de machines vendues. À noter que le quatrième trimestre s’est pour sa part soldé par un recul des ventes compris entre 3,7 et 1,5% (toujours selon les chiffres de ces deux cabinets).

Marché PC

Le PC peine à se renouveler, et ses ventes se trouvent en recul pour la cinquième année consécutive.

Des résultats pour le moins inquiétants, dus – d’après les différents analystes s’étant penchés sur la question – à un marché qui peine à se renouveler malgré quelques initiatives louables de certains constructeurs. Pour autant, outre l’analyse purement commerciale que l’on en fait, ces baisses successives du nombre de PC vendus à l’année indiquent aussi un net changement dans les habitudes des consommateurs.

Un marché “statique” malgré des “opportunités de croissance”

C’est ce que met en évidence Mikako Kitagawa, analyste pour Gartner qui explique au travers d’un communiqué que : “Le marché du PC au sens large est statique, car les améliorations technologiques ne sont pas suffisantes pour entraîner une véritable croissance du marché“.

Un bilan pour le moins terne que la bonne santé des appareils hybrides, et la présence sur le marché de PC portables plus fins et dotés de meilleures batteries ne parviennent malheureusement pas à enrayer.

L’analyste met cependant en avant des opportunités de croissance, notamment par le biais des gammes de PC destinés aux joueurs ou aux entreprises, bien que ces opportunités n’empêcheront pas selon elle “le déclin du marché du PC, au moins pour l’année prochaine”.

Un avis que ne partagent pas totalement ses collègues d’IDC qui se veulent plus rassurants, et qui entrevoient pour leur part “une stabilisation du marché, et même un peu de reprise”. Les utilisateurs allant – selon eux – être amenés à renouveler prochainement leurs ordinateurs.