Les voitures autonomes peuvent aussi avoir des accidents

La Californie autorise depuis la fin de l’année dernière la libre circulation des voitures autonomes. Jusqu’à présent, quatre véhicules ont été accidentés. A croire que nos ordinateurs ne sont pas parfaits eux non plus.

A l’heure actuelle, 48 véhicules autonomes circulent sur les routes de la Californie. Plusieurs sociétés sont en lice, sous l’oeil bienveillant de Jerry Brown (le gouverneur de l’état) et de son équipe. Les tests ont été autorisés en septembre dernier et l’Associated Press a souhaité faire un premier bilan de l’opération en analysant toutes les données récoltées.

Accidents Voitures Autonomes

Les voitures autonomes ne vont apparemment pas nous permettre d’éviter complètement les accidents.

D’après l’organisme, donc, quatre de ces véhicules auraient eu un accident durant ces huit derniers mois.

Quatre véhicules accidentés, dont trois Lexus produites par Google

Dans le lot, on trouverait trois Lexus utilisées par Google et un autre modèle développé par Delphi.

Selon les informations dont on dispose, deux des véhicules impliqués fonctionnaient en mode autonome et ils roulaient à une vingtaine de kilomètres par heure. Google et Delphi ont indiqué que leurs voitures n’étaient pas en cause et que les dégâts étaient mineurs.

Ils n’ont pas précisé les circonstances de ces accidents et nous n’en savons pas beaucoup plus pour le moment, mais de nouvelles informations ne devraient pas tarder à tomber. Cet article sera mis à jour lorsque ce sera le cas.

Quoi qu’il en soit, si ces quatre accidents ne remettent pas en cause la viabilité de ce projet, ils risquent de poser problème à Google et à Delphi. Pour que les voitures autonomes puissent circuler sur nos routes, il faut que nous leur fassions confiance et donc qu’elles soient littéralement irréprochables.

Mots-clés voiture autonome