Les voitures et SUV de Volkswagen adoptent désormais ChatGPT

Volkswagen fait ses premiers pas dans l’univers de ChatGPT. L’annonce a été faite ce lundi au CES 2024 de Las Vegas où le constructeur allemand fait savoir sa volonté d’intégrer un chatbot basé sur l’IA dans certains modèles Volkswagen.

Volkswagen
Crédit Unsplash

La gamme de véhicules électriques en tête de liste

L’intégration du Chatbot concerne tous les modèles Volkswagen dotés de l’assistant vocal IDA et permettra notamment aux conducteurs de lire à haute voix des contenus au gré de leur souhait. Alimenté par l’IA, ce chatbot épaulé par le produit Chat Pro de l’éditeur de logiciels Cerence sera effectivement déployé courant le deuxième trimestre et l’Europe accueillera les prototypes. À l’inverse, les modèles disponibles aux États-Unis ne bénéficieront pas du déploiement pour l’heure.

Cette innovation concerne les modèles de la gamme de véhicules électriques de Volkswagen dont ID.7, ID.4, ID.5 et ID.3, de même que les nouveaux véhicules Tiguan, Golf et Passat.

À noter que ChatGPT est une innovation de OpenAI, une société qui a fait ses premiers pas dans la stratosphère des startups technologiques l’année dernière. Il s’agit d’un chatbot alimenté par l’IA qui impressionne par sa capacité à accomplir plusieurs tâches, dont la génération de texte, la correction de texte bien d’autres.

Si Volkswagen représente le plus grand constructeur automobile à adopter ChatGPT dans ses voitures, il n’est pas toutefois pas le premier. En effet, Mercedes-Benz avait annoncé l’intégration du robot conversationnel à son dispositif d’infodivertissement MBUX en juin 2023.

À lire aussi : Volkswagen, Porsche et Audi adoptent les chargeurs Tesla !

ChatGPT, un assistant multitâche

À l’instar de Mercedes, Volkswagen allie ChatGPT et son assistant vocal IDA qui permettait aux conducteurs de contrôler la navigation, l’infodivertissement ou encore la climatisation. Avec ChatGPT, les véhicules Volkswagen pourront transcender leurs fonctions et favoriser d’autres tâches comme la clarification des questions, la réception des informations spécifiques à la voiture, l’interaction avec un langage intuitif et autres.

Pour activer l’assistant, il suffit d’employer le mot d’ordre « Hello IDA » ou presser le bouton du volant. Lorsqu’il n’est pas capable de répondre à une requête, ChatGPT prend systématiquement la relève de sorte que l’utilisateur ne se rende pas compte de la transition.

Ce déploiement semble être qu’un début d’un projet prometteur. Le PDG de Cerence, Stefen Ortmanns, a affirmé que les deux sociétés comptent « étudier la possibilité de collaborer pour concevoir une nouvelle expérience utilisateur basée sur un modèle de langage étendu (LLM) qui servira de base à l’assistant embarqué de nouvelle génération de Volkswagen ». Il faut noter que le projet diffère bien de celui sur lequel travaille Cariad, le service logiciel de l’entreprise mère VW Group.

SOURCE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.