Les voyages dans le temps seraient scientifiquement impossibles

Les voyages dans le temps sont-ils possibles ? Beaucoup de gens en sont persuadés mais une récente découverte scientifique faite par un chercheur écossais risque de ruiner leurs espoirs. Le bon côté de la chose, c’est qu’elle nous donne aussi un autre regard sur la physique et plus précisément sur le principe de symétrie.

Les scientifiques utilisent tous le même modèle cosmologique pour décrire la naissance et l’évolution de l’Univers : le Big Bang. D’après leurs théories, tout ce que nous connaissons serait en réalité issu d’une immense explosion.

Voyage dans le temps impossible

Désolé pour le Docteur, mais les voyages dans le temps seraient impossibles finalement.

Toujours selon les cosmologistes et les physiciens, cette fameuse explosion aurait crée des quantités égales de matière et d’antimatière.

Le principe de symétrie mis à mal par une récente découverte

Mais voilà, dans les faits, cette théorie n’a jamais pu être vérifiée. Le pire reste d’ailleurs à venir car toutes les analyses faites au fil de ces dernières années ont révélé que la matière était très présente dans l’Univers. Plus que l’antimatière.

Personne n’a été en mesure d’expliquer ce phénomène pour le moment.

Face à la situation, des scientifiques travaillant l’Université de l’Ouest de l’Ecosse ont conduit plusieurs recherches afin de vérifier la validité des théories fondamentales de la physique. Le Dr Marcus Scheck est l’un d’entre eux et il a concentré ses efforts sur les noyaux d’atomes, avec plusieurs collaborateurs issus de différents pays et notamment des Etats-Unis, de l’Allemagne, de la Belgique, de la Finlande, de la Suisse, de l’Espagne, de la Pologne, de la Suède et de la France.

A la base, ces noyaux peuvent prendre trois formes différentes : en sphère, en disque ou en ballon de rugby. Toutefois, en effectuant des analyses sur l’isotope Radium-224, le Dr Scheck est tombé sur un noyau atomique en forme de… poire couchée sur le côté.

Il a été très surpris par cette découverte et cela n’a rien d’étonnant car la plupart des lois de la physique reposent sur le principe de symétrie.

Une nouvelle forme de noyau atomique a été découverte

Le chercheur a pensé qu’il s’agissait d’une erreur, bien sûr, mais une autre étude a confirmé l’existence de cette quatrième forme de noyau. Fait intéressant, cette dernière n’a pas porté sur le Radium-224 mais sur le Barium-144.

Cette découverte a surpris beaucoup de gens et cela n’a rien d’étonnant car cette forme ne correspond pas le moins du monde aux modèles établis en matière de symétrie. Selon le Dr Scheck, ce fameux noyau viole même la théorie de la symétrie miroir.

Le bon côté de la chose, c’est qu’il explique aussi pourquoi l’Univers compte plus de matière que d’antimatière.

Mais ce n’est pas le plus étonnant. Non car la distribution inégale de masse et la charge pousse ces noyaux à pointer vers une certaine direction dans l’espace-temps. Le spécialiste estime donc que l’existence de ce noyau rendrait tout simplement impossible le voyage dans le passé puisque le temps suivrait une direction bien particulière.

Il ne compte cependant pas en rester là et il est ainsi en train de constituer une nouvelle équipe afin de pousser plus loin ses analyses. Il a d’ailleurs l’intention de s’appuyer sur ISOLDE pour déterminer la viabilité de sa découverte.

Mots-clés insolitephysique