Les Xbox Series X | S permettront de désinstaller certains composants des jeux

Les Xbox Series X et Series S n’ont pas encore abattu toutes leurs cartes. Dans son podcast numéro 717, le Major Nelson est en effet revenu sur une fonction qui pourrait changer pas mal de choses pour les joueurs.

Cela ne vous aura sans doute pas échappé, mais nos jeux pèsent de plus en plus lourds à mesure que passent les années. Sur la Xbox One, par exemple, les plus gros titres peuvent atteindre et même dépasser les 50 Go, ce qui est proprement énorme lorsqu’on ramène cette taille à leur capacité de stockage.

La Xbox Series X sera en mesure d’enregistrer et de streamer des séquences en 4K à 60 ips

Et bien sûr, cette tendance n’est pas prête de s’inverser. En réalité, le phénomène risque même de s’amplifier avec l’arrivée de la next gen.

Les Xbox Series X et Series S nous permettront de déinstaller certains modes de nos jeux

Microsoft semble cependant avoir prévu les choses. Le Major Nelson a en effet profité de son tout dernier podcast dédié à l’écosystème Xbox pour dévoiler une fonction très prometteuse : la désinstallation par composante.

En effet, les Xbox Series X et Series S proposeront une fonction qui nous permettra de désinstaller seulement certaines composantes de nos titres. Exemple typique, si vous achetez un titre pour son mode multijoueur, alors cette fonction vous laissera la possibilité de vous départir de son mode solo afin de gagner un peu d’espace sur votre console. Et vice versa.

C’est indéniablement une bonne chose, d’autant que le stockage des nouvelles Xbox – tout comme celui des PlayStation 5 – sera limité à 1 To, et même un peu moins puisqu’il faudra logiquement soustraire à cet espace le poids des fichiers du système embarqué. Or on le sait, si les Xbox Series X et Series S seront capables d’accepter des extensions de stockage, ces dernières se paieront malheureusement au prix fort.

A lire aussi : Xbox Series X | S : un badge 60 Fps pour les titres compatibles sur le Xbox Store

Une fonction que les développeurs devront intégrer à leurs titres

L’extension de 1 To, développée conjointement par Microsoft et Seagate, sera en effet proposé à 269,99 € en France, soit à peu de choses près le prix d’une Xbox Series S. Un tarif élevé, qui n’a pas manqué de faire grincer quelques dents, et pas uniquement chez les détracteurs de la marque.

Alors bien sûr, il sera également possible de brancher un disque dur externe sur la console en US B3.1, mais Microsoft a d’ors et déjà prévenu que cette méthode ne permettra pas de profiter des jeux optimisés pour la next gen, débits oblige.

Toutefois, le Major Nelson précise également dans son podcast que l’intégration de cette fonction sera laissée à la discrétion des développeurs et des éditeurs.

Ils devront donc l’intégrer à leurs titres pour nous permettre d’en profiter, et rien ne dit évidemment qu’ils joueront tous le jeu.

Reste néanmoins que cette fonction pourrait nous permettre de gagner un peu d’espace sur nos futures Xbox Series X et Series S, ce qui mérite bien entendu d’être mentionné.

A lire aussi : Les Xbox Series X | S se vendent bien, merci pour elles