Les Xiaomi Mi 10 et Xiaomi Mi 10 Pro officiels pour l’Europe, la concurrence peut trembler

Xiaomi n’a pas manqué le rendez-vous. Le géant de l’électronique a en effet marqué les esprits avec sa toute dernière conférence de presse, notamment au travers de la présentation de ses deux nouveaux flagships : les très attendus Mi 10 et Mi 10 Pro.

Il est loin le temps où la marque se contentait de reprendre les idées de ses concurrents. Au fil des années, Xiaomi a développé un véritable savoir-faire, tant au niveau du design de ses produits que de leur fiche technique.

Le Xiaomi Mi 10 Pro arrive en Europe

Le Xiaomi Mi 10 Pro arrive en Europe

Et aujourd’hui, en 2020, la firme peut se féliciter d’être à la tête d’un écosystème aussi riche et aussi diversifié que celui de Samsung.

Et justement, cet écosystème franchit un nouveau cap aujourd’hui avec les Xiaomi Mi 10 et Xiaomi Mi 10 Pro.

Xiaomi Mi 10 & Mi 10 Pro, un design dans l’air du temps

Le premier contact est forcément visuel. Et en observant attentivement les courbes des Mi 10, il est bien entendu impossible de ne pas penser aux autres smartphones de la marque. Et notamment à l’excellent Mi Note 10, testé en fin d’année dernière.

Xiaomi a donc doté ses nouveaux appareils d’un très beau boîtier en verre, un boîtier renforcé par une armature métallique. Construits pour durer, ils ont également la bonne idée d’être certifiés IP68 et ils pourront donc affronter sereinement les averses et la poussière.

L’écran est tout bonnement magnifique. La dalle s’étend sur toute la façade du terminal et elle fait en plus l’impasse sur la traditionnelle encoche. La marque a préféré opter pour un poinçon et c’est un choix très judicieux, d’autant que ce dernier est très discret. Il attirera moins l’oeil que celui des P40.

Plusieurs coloris sont proposés et le Mi 10 Pro a droit pour sa part à une finition mate au niveau de l’arrière sur les versions blanche et grise. Ce qui lui permettra d’éviter les problématiques traces de doigts.

Une fiche technique sans concession

Mais les Mi 10 et Mi 10 Pro ne sont pas uniquement de beaux produits. Derrière, ils mettent aussi le paquet sur la partie technique.

Leur écran est bien entendu de type AMOLED et Xiaomi a en plus opté pour des dalles incurvées, avec des définitions en FHD+. On a en prime une techno baptisée True Color pour offrir le rendu colorimétrique le plus naturel et le plus réaliste possible. Xiaomi annonce un contraste en 5 000 000 :1.

Pas de souci au niveau de la puissance. Les Mi 10 sont animés par un Snapdragon 865 et ils sont en plus compatibles avec la 5G. La puce est couplée à un système de refroidissement afin d’éviter les surchauffes. Système capable de réduire la température de 10,5 °C. La mémoire vive atteint les 8 Go en LPDDR5, avec 256 Go de stockage au format UFS 3.0.

Selon toute vraisemblance, on n’aura donc pas à se soucier de la puissance.

Le WiFi 6 est aussi de la partie, avec des débits théoriques pouvant atteindre les 9,6 Gbps… enfin à condition d’avoir un routeur compatible bien sûr. Xiaomi a d’ailleurs dévoilé un routeur compatible, le Mi AIoT Router AX3600. Proposé à 119,99 €, il permettra de déployer facilement du WiFi 6 à la maison. Un autre routeur a aussi été présenté, mais il ne va pas aussi loin.

Xiaomi a aussi présenté un nouveau routeur

Xiaomi a aussi présenté un nouveau routeur

Le Mi 10 Pro bénéficie de la charge rapide. Très rapide, même puisqu’elle atteindra les 50W. Le terminal n’aura donc besoin que de 45 minutes pour passer du 0 à 100. Le Mi 10 se contente pour sa part d’une charge 30W. Comptez une charge complète en 65 minutes. Et bien sûr, on a droit à la charge sans fil… et à la charge sans fil inversée.

Côté batterie, ou plutôt capacité, le Mi 10 monte à 4780 mAh, contre 4500 mAh pour le Mi 10 Pro. Ah, et la version pro est vendu avec un chargeur 65 W.

Mais ce n’est pas tout, car on trouvera aussi deux grilles situées sur les tranches supérieure et inférieure des terminaux. Grilles qui abritent les deux haut-parleurs des Mi 10 ! Ces derniers pourront donc restituer un son spatialisé. D’autant que les deux haut-parleurs seront en mesure d’offrir la même puissance.

La photo (et la vidéo) réinventées(s)

Xiaomi a toujours placé la photo au coeur de ses priorités. Le meilleur exemple en est d’ailleurs le Mi Note 10. Aucun appareil milieu de gamme ne propose une telle flexibilité.

Le module du Mi 10 est le moins abouti, bien entendu. À l’arrière, on va ainsi trouver un capteur principal de 108 millions de pixels couplé à une optique grand angle ouvrant à f/1.69. Le capteur atteint les 1/1,33″ et l’optique se compose de sept pièces.

Pour l’accompagner, on trouve un second capteur de 13 millions de pixels avec un ultra grand angle ouvrant à f/2.4. Ici, le champ de vision atteint les 123°. Les deux autres capteurs ne dépassent pas les 2 millions de pixels et ils sont réservés à la macro et à la profondeur de champ.

De son côté, le Xiaomi Mi 10 Pro va un peu plus loin. Le capteur principal ne change pas, mais le capteur placé sous l’ultra grand angle monte à 20 millions de pixels. Le champ de vision est un peu réduit en revanche et il tombe à 117°, avec une plus grande ouverture : f/2.2. Ensuite, on a un capteur de 12 millions de pixels couplé à un premier téléobjectif équivalent à un 50 mm, avec une ouverture à f/2.0 et un zoom optique 2x. Un autre capteur de 8 millions de pixels accompagné lui aussi d’un téléobjectif complète la liste. Il est cette fois équivalent à un 125 mm et il propose un zoom hybride 10x avec une ouverture à f/2.0. Précision importante, tout comme le grand angle, l’optique de ce téléobjectif est stabilisée.

Concernant la zoom, les Mi 10 vont assez loin et ils pourront atteindre un grossissement numérique de 50x.

Les appareils embarquent aussi ce que l’on appelle un hardware flicker sensor situé au niveau du flash. Il permettra d’éviter le phénomène de balayage qui apparaît lorsqu’on prend un écran en photo.

À noter que l’incontournable DxOMark a attribué un score de 124 en photo au Mi 10 Pro.

Mais les Mi 10 ne s’arrêtent pas à la photo. Ils mettent aussi l’accent sur la vidéo et ils peuvent ainsi tourner en 8K. Mieux encore, ils proposent un mode spécial capable de créer un effet de flou d’arrière-plan pour faire ressortir nos sujets et un autre mode pour prendre la main sur la colorimétrie des différents plans d’une vidéo. Grâce à cela, il sera par exemple possible de filmer un sujet et de limiter la couleur à ce dernier, le fond étant alors en noir et blanc.

Si vous faites de la vidéo, alors vous savez que la stabilité est primordiale. Xiaomi a donc développé un mode ShootSteady afin de limiter au maximum les tremblements et il semble diablement efficace.

En prime, les Mi 10 embarquent aussi un « Pro Mode » afin de nous permettre de prendre la main sur l’exposition et la colorimétrie. Le tout avec un zeste de focus peaking histoire de satisfaire les amateurs de mise au point manuelle.

Et attention, car on trouvera même un mode LOG afin de faciliter la retouche colorimétrique derrière. À noter que le Mi 10 Pro a décroché un score de 104 en vidéo chez DxOMark.

Prix et date de disponibilité

Arrivé à ce stade, vous devez avoir très envie de poser les mains sur les Mi 10 et Mi 10 Pro.

Les Mi 10 sortiront le 7 avril, avec des précommandes qui démarreront le 1er avril et qui permettront aux premiers acheteurs de repartir avec des Xiaomi Mi True Wireless Earphone 2.

Le Mi 10 Pro sera proposé à partir de 999 €, contre 799 € pour le Mi 10.