Les YouTubeurs arrêtés dans la Zone 51 ont été condamnés à une amende

La Zone 51 alimente les théories les plus folles depuis plusieurs années maintenant et la base militaire s’est une fois de plus retrouvée sous les feux des projecteurs cet été lorsqu’un internaute a lancé un drôle d’événement sur Facebook. Un évènement proposant tout simplement aux gens de tout horizon de se réunir et de lancer un assaut sur la base.

Très médiatisé, l’événement a très vite commencé à attirer les foules et deux millions de personnes ont ainsi répondu à l’appel.

Crédits Pixabay

La suite de l’histoire, vous la connaissez sans doute. L’US Air Force a mis en garde les internautes et l’état du Nevada a décrété l’état d’urgence. Quant au créateur de l’événement, il a fini par disparaître de la circulation.

La Zone 51 au centre de toutes les attentions

Fermement décidés à profiter de l’engouement suscité par cette étonnante initiative, deux YouTubeurs néerlandais ont entrepris un voyage sur place afin de réaliser une vidéo consacrée à la Zone 51. L’idée était bien entendu de faire le buzz, mais tout ne s’est pas passé comme prévu.

Les deux camarades ont en effet été arrêtés par une patrouille alors qu’ils s’apprêtaient à tourner des vues aériennes depuis l’intérieur de la base militaire et ils ont ensuite été placés en détention.

Quelques semaines plus tard, le verdict est tombé et les deux YouTubeurs ont ainsi été condamnés chacun à une amende de 2 280 $. Ils devront également rester loin de la base militaire pendant un an.

Une amende à payer et une interdiction de visite d’un an

S’ils ne le font pas, alors ils s’exposeront à de nouvelles poursuites et à une condamnation plus lourde.

Quant à l’événement Facebook , il est toujours en cours et environ 2,1 millions de personnes ont répondu présentes. 1,5 million se disent également intéressés. Pour rappel, le fameux assaut est censé avoir lieu le 20 septembre à partir de midi. Soit dans deux jours.

Même s’il est peu probable que les deux millions d’internautes fassent le déplacement au Nevada, les autorités locales devraient déployer un dispositif dans la zone, ne serait-ce que pour guider les visiteurs égarés.

La Zone 51 se trouve en effet dans une région peu amène et les rares villes situées à proximité de la base ne disposent pas d’infrastructures suffisantes pour accueillir un aussi grand nombre de visiteurs.

Mots-clés youtubezone 51